Menu Fermer

Recap de la semaine #13

Albanie

  • Le Gouvernement albanais a déclaré l’état d’urgence naturelle alors que le pays reste confiné et que le nombre de victimes augmente (plus de 200 cas pour 11 décès le 29 mars). Le Comité interministériel sur les Urgences Civiles (KNEC) – mis en place suite au séisme de novembre dernier – sera responsable de la coordination des actions des institutions publiques et des entités privées ainsi que des ressources financières et matérielles pour faire face à l’épidémie de COVID-19, et ce jusqu’à 30 jours à compter de la date d’entrée en vigueur de la décision. (via Tirana Times). À partir du lundi 30 mars, des mesures plus strictes viendront renforcer le confinement afin de réduire les interactions sociales (via Tirana Times). 
  • La Ministre de la Justice, Etilda Gjonaj, a déclaré qu’environ 600 prisonniers devraient être libérés de prison et renvoyés chez eux avec un permis spécial pendant environ trois mois pour lutter contre la propagation du virus Covid-19. 
  • Le Président albanais, Ilir Meta, a renvoyé au Parlement le projet de loi « sur le traitement de la propriété et la finalisation du processus de compensation de la propriété », quelques semaines après son approbation par ce dernier par 94 voix. Le Président a fait valoir que « certains articles de cette loi devraient être révisés par le Parlement albanais, car leur contenu dans la formulation actuelle viole le principe de sécurité juridique, est en contradiction avec les dispositions constitutionnelles, risque de créer des tensions constitutionnelles et n’est pas en harmonie avec la jurisprudence de la Cour constitutionnelle » (via Tirana Times). 
  • L’UE a promis 50 millions d’euros pour aider l’Albanie à lutter contre l’épidémie de coronavirus et à relancer son économie. Ce fonds comprendra 4 millions pour l’équipement immédiat et le soutien sanitaire, 11 millions pour la protection sociale et jusqu’à 35 millions pour la relance économique (via Tirana Times).
  • Suite à la décision favorable de l’UE d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Albanie, l’ambassadeur de l’UE en Albanie, Luigi Soreca, a déclaré que l’Albanie devra remplir quatre conditions principales jusqu’à la prochaine conférence intergouvernementale: adoption de la réforme électorale, création de la Cour constitutionnelle et de la Cour suprême, mise en place d’organes spécialisés dans la lutte contre la corruption, lutte contre la criminalité et la corruption (via Tirana Times).
  • L’Albanie a dépêché 20 médecins et 10 infirmières pour aider le corps médical italien face à la dramatique épidémie de Covid-19. Luigi di Maio, Ministre des Affaires Étrangères italien, présent à l’arrivée du personnel médical a déclaré « Merci à l’Albanie, à nos amis albanais et au peuple albanais » (via Tirana Times).
  • Le Gouvernement albanais a approuvé le plan d’aide financière pour toutes les petites entreprises, les ménages vivant sous assistance financière et les chômeurs qui reçoivent des prestations sociales. Le Premier Ministre Edi Rama a précisé que l’État donnerait aux petites entreprises le double du montant des salaires déclarés avant la crise, en dédommageant tous les employés des petites entreprises ou les travailleurs indépendants qui ne peuvent pas travailler à cause de la quarantaine. En outre, tous les chômeurs recevront le double des allocations de chômage (via Tirana Times). 
  • Le Lek albanais poursuit sa dégringolade face à l’euro atteignant un niveau jamais vu depuis près d’un an. Selon le taux de change officiel de la Banque d’Albanie, 1 euro vaut 124,47 lek (via Tirana Times). 
  • La Banque Centrale d’Albanie a décidé d’abaisser les taux d’intérêt de 0,5 point de pourcentage pour les ramener à 0,5 %, afin de relancer l’économie dans cette période difficile (via Tirana Times). 
  • Le Ministère de l’Infrastructure et de l’Énergie a une fois de plus reporté la date limite de soumission des offres pour les investisseurs potentiels concernant la concession de l’aéroport de Vlora. Celle-ci est désormais fixée au 21 avril 2020 (via Tirana Times).
  • Selon l’INSTAT, le dernier trimestre de 2019 a connu un ralentissement économique s’expliquant notamment par le séisme de novembre dernier. Selon les estimations, la croissance annuelle est tombée à 2,2 %, contre 4 % en 2018, tandis que le PIB a diminué de 0,15 % au cours du dernier trimestre de l’année par rapport à la même période en 2018 (via Tirana Times). 
  • A partir du lundi 30 mars, le Gouvernement albanais autorisera les vols de rapatriement pour tous les citoyens albanais qui ne peuvent pas rentrer chez eux en raison des mesures COVID-19 imposées par différents pays (via Tirana Times). 
  • Le Maire de Tirana Erion Veliaj a appelé à la solidarité de ses habitants envers les vieilles personnes durant cette crise. Dans la capitale, on compte environ 35.000 personnes âgées. 

Autriche

  • Face à la montée rapide de l’épidémie de Covid-19 dans le pays (plus de 8.000 cas et 68 décès au 29 mars), le Chancelier Sebastian Kurz a déclaré que l’Autriche allait étendre massivement les tests dans les jours à venir pour localiser et isoler les personnes infectées et éviter une surcharge de son système de santé. Pour suivre l’évolution de l’épidémie en Autriche, utilisez l’observatoire du GEG (via Le Grand Continent). 
  • Alors que le Premier Ministre italien Giuseppe Conte a appelé à la mise en place d »d’obligations spéciales » afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, le Chancelier autrichien s’est expressément opposé à l’introduction de ces ‘euro-bonds’ comme moyen de financer les mesures d’aides face au ralentissement économique des économies de l’UE. Les visions divergent entre les pays du Sud et du Nord de l’UE quant aux mesures de sauvetage économique. 
  • L’Autriche va reporter son appel d’offres concernant les fréquences 5G en raison de la crise du Covid-19 a annoncé la direction de RTR (régulateur des services de télécommunication). 
  • L’Autriche va plus que doubler le financement qu’elle a accordé aux accords de chômage partiel pour protéger les emplois pendant la crise du coronavirus, pour atteindre 1 milliard d’euros, a déclaré samedi le Ministre des Finances Gernot Bluemel.
  • L’Autriche mobilise ses réservistes militaires pour la première fois depuis la 2nde Guerre Mondiale. Ils contribueront à l’approvisionnement en nourriture, au soutien médical et aux opérations de police, a déclaré le Ministère de la Défense.
  • Quelque 400 personnes exposées au Covid-19 pendant leurs vacances de ski en Autriche seraient prêtes à coopérer pour intenter un procès aux autorités locales pour leur réaction inadaptée face à la crise sanitaire. 

Belarus

  • Le Covid-19 se propage également au Belarus où l’on compte officiellement plus d’une centaine de cas mais aucun décès. Le Gouvernement a rejeté l’idée d’un confinement, pour le moment, mais impose désormais une auto-isolation de 14 jours pour toute personne arrivant de l’étranger. 
  • Les législateurs biélorusses ont l’intention de ratifier les accords de facilitation des visas avec l’UE à l’ouverture de la session de printemps de la Chambre des représentants, a déclaré Andreï Savinykh, Président de la commission parlementaire des affaires internationales
  • Le Président Aleksandr Lukaschenko a confirmé sa venue à Moscou le 9 mai prochain afin de participer au défilé du 75ème anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique (2nde Guerre Mondiale). 
  • Un accord a été conclu avec la Russie quant au rapatriement de citoyens biélorusses demeurant à l’étranger malgré l’arrêt des vols réguliers. 
  • Le Bélarus cherche à stimuler sa coopération commerciale et économique avec la Chine en comblant un certain fossé qui est apparu du fait de l’épidémie de Covid-19, a déclaré le Président lors de sa rencontre avec l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Chine au Bélarus, Cui Qiming. 
  • Alors que la grande majorité des compétitions de football en Europe sont suspendues du fait du Covid-19, la ligue biélorusse de football maintient les matchs du championnat de première division. En conséquence, celle-ci attire l’attention des spectateurs et des parieurs de l’Europe entière. 
  • Les célébrations de masse du 102e anniversaire de la proclamation de la République populaire du Belarus (25 mars) ont été annulées en raison de l’épidémie de Covid-19. Mais cela n’a pas empêché les biélorusses de célébrer cette journée dans leurs foyers et sur internet. 
  • Malgré la menace du Covid-19, l’Eglise orthodoxe biélorusse prévoirait de maintenir les processions sacrées de Pâques. 

Bosnie-Herzégovine

  • En Bosnie-Herzégovine, plus de 300 cas de Covid-19 ont été recensés depuis le début de l’épidémie ainsi que 6 décès. Dans ce pays, les mesures de confinement se sont également renforcées alors que la désinfection systématiques des villes a été mise en place à partir du 29 mars. 
  • Le Ministre bosniaque de la sécurité, Fahrudin Radoncic, aurait demandé aux personnes qui s’inquiètent du statut des migrants illégaux en Bosnie-Herzégovine de faire pression sur les gouvernements des pays européens afin qu’ils les acceptent. 
  • L’UE envisage deux moyens d’aider la Bosnie-Herzégovine, notamment un soutien rapide pour la fourniture d’équipements médicaux à hauteur de 7 millions d’euros ainsi qu’un soutien financier de 50 millions pour les programmes de développement économique. Dans la foulée, L’Ambassadeur de l’UE en Bosnie-Herzégovine, Johann Sattler, et la représentante résidente de l’UNDP, Steliana Nedera, ont signé une enveloppe financière de 2 millions pour les besoins médicaux immédiats du pays. L’accord couvre l’achat de 80 respirateurs, de kits de test et d’équipements de protection individuels. 
  • Le Directeur de l’Agence des Médicaments et des Dispositifs médicaux de Bosnie-Herzégovine, Aleksandar Zolak, a décidé de délivrer une autorisation de mise sur le marché aux médicaments russes sur l’ensemble du territoire.
  • Une lettre d’intention du Fonds Monétaire International sur un nouvel accord de prêt (à hauteur de 160 millions d’euros) a été reçue par les autorités bosniaques, a déclaré le Président du Conseil des Ministres de Bosnie-Herzégovine, Zoran Tegeltija.
  • Le Premier Ministre fédéral Fadil Novalic a déclaré qu’il n’y avait pour le moment pas beaucoup de personnes licenciées à cause de l’épidémie (un peu plus de 3.500), mais que ce nombre devrait augmenter dans les semaines à venir. 
  • Le Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Gestion de l’eau de la Republika Srpska a alloué plus d’1 million d’euros sous forme de prêts pour encourager la production agricole afin de lutter contre les effets économiques de l’épidémie de Covid-19. 
  • Le Ministère de l’Industrie, de l’Énergie et des Mines de la République Srpska a lancé un appel d’offres pour l’installation d’une centrale solaire de 60 MW dans la municipalité de Bileća.
  • Le Maire de Banja Luka, Igor Radojicic, a condamné les messages de désinformation qui se sont répandus dans sa ville, suscitant peur et achats-panique parmi les habitants.
  • Des représentants Serbes ont exhorté les autorités du canton d’Una-Sana de ne pas construire un campement de tentes pour les migrants dans le village de Lipa.
  • La Cour Fédérale américaine du Missouri a approuvé lundi une demande d’extradition de la Bosnie-Herzégovine pour Adem Kostjerevac, qui est recherché pour crimes de guerre.
  • Des ONGs ont fourni plus de 1000 lits et divers équipements pour héberger des migrants vivant dans les rues de Sarajevo dans un centre d’accueil temporaire situé dans une caserne militaire. 

Bulgarie

  • Lors d’une séance plénière extraordinaire le Parlement bulgare a soutenu le veto du Président Rumen Radev concernant certaines dispositions d’une loi réglementant les mesures et les actions pendant le mois d’état de l’urgence. 
  • Alors que l’épidémie de Covid-19 se répand en Bulgarie (plus de 300 cas pour 8 décès), les autorités ont renforcé leurs mesures de protection avec la mise en place d’un Conseil médical, l’imposition d’une quarantaine de 28 jours pour tout patient diagnostiqué positif, la multiplication des tests de dépistage pour les secteurs professionnels stratégiques ou encore la mise en place de sanctions financières pour le non-respect du confinement. Les mesures de restrictions ont par ailleurs été prolongées jusqu’au 12 avril. 
  • À la suite d’une rencontre avec son homologue hongrois Peter Szijjarto, la Ministre bulgare des Affaires Étrangères, Ekaterina Zaharieva, a souligné l’importance d’une décision paneuropéenne garantissant la mise en place rapide de couloirs de transit, notamment pour les produits de première nécessité tels que la nourriture, les médicaments et le matériel médical. 
  • Le Premier Ministre Boyko Borissov s’est entretenu par téléphone avec la Chancelière allemande Angela Merkel. Celui-ci a déclaré que l’épidémie de Covid-19 était un défi sans précédent, qu’il serait impossible de surmonter sans efforts conjoints coordonnés. La conversation s’est notamment concentrée sur la livraison par la Bulgarie d’équipements de protection à l’Allemagne, une fois que celle-ci aura répondu aux besoins de sa propre population et sera en mesure d’aider d’autres citoyens européens. Il a également été question du test rapide de détection du coronavirus mis au point par une société allemande. Le Premier Ministre bulgare a également noté que les actions exécutées devraient aller de pair avec des efforts pour concevoir des mesures au niveau européen afin d’atténuer les répercussions socio-économiques de l’épidémie. 
 
  • La version finale du projet gouvernemental de décret sur l’indemnisation des employeurs touché par l’épidémie de Covid-19 sera débattu par le Gouvernement le 30 mars. Ce projet est soutenu par la plupart des syndicats et des organisations patronales à l’exception l’Association bulgare du capital industriel (BICA) et de la Confédération des employeurs et des industriels en Bulgarie. 

Croatie

  • Les mesures drastiques de confinement continuent en Croatie alors que le bilan de l’épidémie fait désormais état de plus de 650 infectés et 5 décès (via The Dubrovnik Times).
  • Pour faire face à cette épidémie, le Gouvernement a proposé une modification de la loi sur les communications électroniques en vertu de laquelle, dans des situations extraordinaires (telle que celle vécue actuellement) les autorités pourraient réquisitionner les données de géolocalisation des citoyens. Cette loi a été discutée au Parlement et suscite la controverse parmi l’opposition. Les législateurs de l’opposition ont ainsi averti que cela pourrait limiter les droits des citoyens à la liberté de mouvement et à leur vie privée.
  • Le Président du Parlement, Gordan Jandroković a de son côté déclaré qu’il n’apparaissait pour le moment pas nécessaire de déclarer l’état d’urgence. 
  • Une équipe médicale a été transportée en Lituanie pour aider le contingent croate, déployé dans le cadre du groupement tactique de l’OTAN, après que quatre militaires croates de ce pays balte aient été testés positifs au Covid-19.
  • À la suite du séisme, la Croatie a activé le mécanisme européen de protection civile. Via celui-ci, la France a mis en place une aide avec la livraison par avion de deux tonnes de matériel: des tentes, des lits et des couvertures (via The Dubrovnik Times). 
  • Le Gouvernement croate a pris la décision de rapatrier 140 soldats croates du 11ème contingent affectés à la mission ‘Resolute Support’ en Afghanistan (via The Dubrovnik Times). 
  • Un avion en provenance de Chine a livré 12,5 tonnes de matériel médical nécessaire pour combattre le virus Covid-19 (via The Dubrovnik Times). 
  • La Chambre de Commerce Croate (HGK) et l’Association des Employeurs Croates (HUP)  demandé au Gouvernement d’exempter les entreprises implantées par l’épidémie du paiement de toutes leurs cotisations plutôt qu’un simple report de paiement.
  • Le Ministre du Travail et des Retraites, Josip Aladrović, a déclaré que 43 000 employeurs ont demandé de l’aide au Gouvernement en demandant à l’État de prendre en charge le salaire minimum pour 253 000 employés. De son côté, le Président Zoran Milanović a déclaré que l’État devrait envoyer un message clair aux personnes les plus touchées financièrement par l’épidémie et garantir au moins le salaire minimum à tous ceux qui ont perdu leur emploi.
  • L’Union Indépendante des Employés de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur de Croatie a demandé qu’en plus des médecins, de la police et de l’armée, les employés des secteurs de l’éducation et de la recherche ne soient pas non plus mentionnés dans les débats publics sur d’éventuelles réductions de salaires dans le secteur public.
  • L’Union Européenne a élaboré un plan d’investissement de 37 milliards d’euros en réponse à la crise provoquée par l’épidémie de coronavirus, dont 1,16 milliard d’euros sera destiné à la Croatie, a déclaré jeudi le Premier Ministre croate Andrej Plenković.
  • L’ancien commandant paramilitaire serbe Dragan Vasiljkovic, condamné pour crimes de guerre contre des civils et des prisonniers de guerre croates en 1991, a été libéré de la prison de Lepoglava après avoir purgé sa peine de 13 ans et demi. Il a ensuite été expulsé du pays. 
  • Le Musée archéologique de Zagreb, qui compte plus de 450 000 objets différents, a déclaré lundi qu’il avait subi « de graves dommages à son exposition permanente et à ses objets« . Le bâtiment qui abrite le musée, construit en 1879, a également été endommagé. En outre, plus de 7.000 bâtiments de la capitale seront contrôlés afin d’évaluer les dégâts causés par le séisme. 
  • Les prisonniers de la prison de Bilice à Split ont entamé une grève, refusant de manger la nourriture de la prison de peur que l’épidémie de Covid-19 ne se propage dans la prison. Le Ministre de la Justice Dražen Bošnjaković leur a demandé de mettre fin à cette grève.

Grèce

  • Le Covid-19 progresse également en Grèce où l’on compte plus de 1200 cas et où l’on recense 38 décès. Les autorités ont de fait annoncé le prolongement des mesures de confinement. Ainsi il a été déclaré par le Gouvernement que le confinement s’étendrait bien au-delà du 6 avril et qu’il produirait ses premiers résultats à la mi-avril. La fermeture des magasins a, quant à elle était prolongée jusqu’au 11 avril. 
  • Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis s’est adressé à la nation le 25 mars, lors de l’anniversaire du début de la Guerre d’Indépendance grecque (197 ans), évoquant alors le besoin d’unité et de résilience face à la propagation du Covid-19. « L’ennemi est maintenant la pandémie et contre elle, nous allons parader notre force et notre unité » a-t’il alors déclaré. 
  • Les autorités turques semblent avoir évacué des milliers de migrants à la frontière avec la Grèce par précaution dans le contexte de la propagation du Covid-19. En réaction, le Premier Ministre a déclaré que les forces grecques resteraient dans la région pour s’assurer que personne ne tente de franchir la clôture.
 
  • Les tensions entre la Grèce et la Turquie demeurent exacerbées. En début de semaine, le Ministère des Affaires Étrangères grec a publié une déclaration dans laquelle il accuse la Turquie de porter atteinte à la stabilité en Mer Égée et en Méditerranée Orientale. De son côté, la Turquie a envoyé plusieurs avions militaires qui ont survolé à plusieurs reprises l’espace aérien grec cette semaine. 
  • Lors d’un message de félicitations à l’anniversaire de la guerre d’indépendance grecque, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que l’alliance entre Athènes et Washington était « plus forte et plus importante que jamais« . 
  • Le Ministre des Finances Christos Staikouras a publiquement estimé une contraction de la croissance de l’ordre de 1 à 3 %, sans exclure un scénario catastrophe si l’épidémie venait à durer au delà du mois de Juin ou revenait à l’Automne. 
  • Le Gouvernement prépare un nouveau plan de mesures pour soutenir l’économie: 2 à 3 milliards d’euros pour les employeurs et travailleurs pour la période Mai-Juin // Stimulation de la liquidité des entreprises sous forme de subventions de prêts et de garanties de prêts à hauteur de 6 à  12 milliards // bonification des taux d’intérêt pour les prêts remboursés à la fin 2019. 
  • Le Premier Ministre grec Kyriakos Mitsotakis aurait déclaré aux dirigeants européens que les mesures annoncées jusqu’à présent pour soutenir les économies touchées par l’épidémie de Covid-19 ne seront pas suffisantes et a insisté sur une proposition visant à émettre une dette commune (euro-bonds) pour aider à financer une reprise.
  • L’Union Européenne, par la voix de la Commissaire aux Affaires Intérieures Ylva Johansson, a demandé à la Grèce de déplacer les migrants, susceptibles de contracter le Covid-19 dans les camps surpeuplés des îles. 
  • Le Gouvernement a élaboré un plan prévoyant la libération anticipée de 1.500 détenus afin de désengorger les prisons grecques et de réduire les risques de transmission du Covid-19.
  • L’Archevêque grec Ieronymos a demandé une exemption des mesures de couvre-feu dans une lettre adressée au Ministre de l’Éducation et de la Religion Niki Kerameus, lui demandant de poursuivre les liturgies selon un horaire normal, à huis clos.
  • La société pharmaceutique grecque Uni-pharma a annoncé qu’elle avait lancé la production du médicament Unikinon, qui a récemment été cité comme un médicament possible pour le traitement du Covid-19, après avoir reçu une cargaison de cinq tonnes de chloroquine en provenance d’Inde quelques jours auparavant.
  • La ville d’Athènes a intensifié ses efforts pour aider les citoyens sans domicile fixe qui n’ont pas la possibilité de s’isoler et les personnes à faibles revenus en mettant en place un système de distribution de biens de première nécessité.
  • Le laboratoire d’ingénierie et de conception mécanique de l’Université Aristote de Thessalonique a lancé la production de valves respiratoires 3D. Leur production sera à priori de 50 pièces par jour.
  • Les autorités grecques ont annoncé avoir arrêté un ressortissant syrien dont la camionnette cachait 12 adolescents égyptiens à Thessalonique. 

Hongrie

  • Le Gouvernement hongrois chercherait à prolonger indéfiniment l’état d’urgence du pays en raison de l’épidémie de Covid-19, ce qui fait craindre à certains une accumulation de pouvoirs injustifiée et une érosion des libertés. L’opposition est parvenue à repousser une procédure rapide. Le texte est désormais discuté au Parlement et pourrait être finalement adopté le 30 mars. Le débat a déjà suscité les critiques de plusieurs personnalités européennes. Du côté du Gouvernement, ces « attaques politiques » sont jugées inacceptables « à un moment où la coopération est nécessaire dans toute l’UE« .
  • Face à la propagation du Covid-19 (400 cas détectés et 13 décès), le Premier Ministre Viktor Orbán a annoncé la mise en place d’un couvre-feu stricte à partir du 28 mars. Et ce pour deux semaines.  
  • L’opposition de son côté multiplie les propositions – le Jobbik demande une hausse des salaires des personnels médicaux, les socialistes ont demandé une extension des certificats médicaux – et demande au Fidesz à être consulté afin de battre un ennemi commun. De son côté, le Fidesz rapproche à l’opposition de faire de la politique en temps de crise en refusant de voter des pouvoirs exceptionnels au Gouvernement. 
  • Les députés européens de la coalition Fidesz-KDNP ont demandé à la Commission Européenne de présenter des propositions visant à aider les pays se trouvant dans une situation similaire à celle de la Hongrie en termes de protection contre le Covid-19 a déclaré le député européen Fidesz Tamás Deutsch.
  • La Hongrie serait parvenue à s’entendre avec la Slovaquie et la Croatie sur la réouverture de ses frontières afin de ne pas impacter trop largement les échanges commerciaux entre les pays. La Roumanie avait également annoncé un peu plus tôt la réouverture de sa frontière.
  • Le Ministre des Affaires Étrangères, Péter Szijjárto a tenu à remercier le Conseil Turcique – et en premier lieu la Turquie et l’Ouzbékistan – pour la livraison prochaine de matériel médical afin de lutter contre la propagation du Covid-19.
  • La Hongrie a reçu la livraison de 27 tonnes d’équipements de protection individuelle en provenance de Chine. Il y avait notamment plus de 3 millions de masques et 86 ventilateurs médicaux. 
  • Mihály Varga, Ministre hongrois des Finances, a déclaré que le Gouvernement avait jusqu’à présent dépensé près de 700 millions d’euros de ressources budgétaires pour des mesures liées à l’épidémie de Covid-19. 
  • Selon le député européen socialiste István Ujhelyi, le Gouvernement disposerait actuellement d’un total de 520 milliards de forints (1,5 milliard d’euros) de financement européen pouvant être utilisé pour lutter contre les effets multiples de l’épidémie de Covid-19. 
  • En vertu d’un décret gouvernemental, les exportations du principe actif hydroxychloroquine-sulfate et des médicaments ou produits intermédiaires en contenant sont désormais interdites.
  • Le Maire de Budapest a décidé d’allouer 8,5 millions d’euros aux employés publics des institutions culturelles, éducatives et sociales de la ville. Gergely Karacsony semble multiplier les annonces afin de se distinguer de la politique du Gouvernement central. 
  • Les travailleurs de la santé hongrois obtiennent la gratuité de tous les services de transport public longue distance dans le pays, a déclaré le secrétaire d’État Tamás Schanda.

Kosovo

  • Le Gouvernement du Kosovo dirigé par Albin Kurti (VV) a été renversé par une motion de défiance initiée par le parti junior de la coalition gouvernementale, la Ligue démocratique du Kosovo (LDK). Avec 82 voix en faveur, 34 contre et 1 abstention, le gouvernement est tombé à la suite d’une série d’oppositions sur des décisions importantes entre le principal parti au pouvoir, le Vetevendosje, auquel Kurti appartient, et la LDK. La présidente du Parlement, Vjosa Osmani, elle-même membre de la LDK, a déclaré son opposition à la motion. Attendue depuis plusieurs semaines, la crise politique au Kosovo est désormais réelle. Les scénarios possibles sont multiples…
  • Le Directeur du Bureau du Gouvernement serbe pour le Kosovo, Marko Djuric, a appelé la Srpska Lista, le parti politique soutenu par Belgrade au Kosovo, à rester en dehors de ce qu’il a appelé un conflit politique « albano-albanais » dans le pays.
  • Les mesures de restrictions restent inchangées alors que le pays compte un peu moins de 100 cas de Covid-19 pour 1 décès.
  • L’Envoyé Spécial des États-Unis pour le dialogue Kosovo-Serbie, Richard Grenell, l’Ambassadeur des États-Unis au Kosovo, Philip Kosnett, et le Représentant Spécial des États-Unis pour les Balkans Occidentaux, Matthew Palmer, ont rejeté les affirmations du Premier Ministre sortant du Kosovo, Albin Kurti, selon lesquelles les présidents du Kosovo et de la Serbie avaient conclu un accord secret sur un échange de territoires dans le cadre d’un accord final sur la normalisation des relations.

Macédoine du Nord

  • Le pays compte désormais plus de 250 contaminations avérées au Covid-19 pour 6 décès. Les mesures de restrictions et de confinement demeurent les mêmes. Le Ministre de la Santé Venko Filipce a déclaré que « le pire restait à venir« . 
  • Le chef du parti SDSM et ancien Premier Ministre, Zoran Zaev, a déclaré que les élections en Macédoine du Nord pourraient avoir lieu au plus tôt en juin. En raison de l’épidémie de Covid-19, celles-ci devant se tenir le 12 avril prochain avaient été reportées. 
  • Oliver Varhelyi, le Commissaire Européen à l’élargissement a déclaré que l’Union Européenne allait ouvrir les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord. Le Sommet de Zagreb en Mai devrait officialiser cette décision. 
  • La Macédoine du Nord a officiellement rejoint le l’OTAN le 27 mars. Le pays devient alors le 30ème État membre de cette organisation de sécurité collective. 
  • Un don chinois composé de 500 000 masques et de 20 000 tests de coronavirus devrait arriver la semaine prochaine, a déclaré le Ministre de la santé Venko Filipche. Il a aussi déclaré que des livraisons de ventilateurs devraient quant à elles être acheminées depuis la Norvège d’ici avril. 
  • Zoran Zaev a reconnu que le déficit du budget pourrait s’élever à 60 %, soit plus de deux milliards d’euros.
  • Le Gouvernement a proposé aux banques commerciales d’examiner volontairement la possibilité de soulager leurs débiteurs, mais peu d’entre elles ont annoncé de telles mesures jusqu’à présent.
  • Gordana Dimitrieska Kocoska, Vice-Ministre des Finances par intérim, a déclaré que le Gouvernement avait refusé de discuter des propositions du parti d’opposition VMRO-DPMNE concernant le sauvetage de l’économie.
  • Un hôpital de campagne de 130 lits est en cours d’installation à côté de la clinique des maladies infectieuses de Skopje, destiné à être utilisé en cas d’escalade de l’épidémie de coronavirus.

Moldavie

  • Un ancien député du Parti démocratique, Constantin Tutu, s’est rendu aux forces de l’ordre moldaves au point de passage frontalier Albita-Leuseni avec la Roumanie. Il fait face à des accusations de trafic d’influence et d’enrichissement illicite. 
  • Le Covid-19 est présent en Moldavie avec plus de 120 cas et 2 décès. Face à la propagation, le Premier Ministre Ion Chicu a décidé de faire appel à l’armée à partir du 24 mars afin de faire respecter les restrictions de déplacements et de contacts. 
  • Une pétition commune signée par plusieurs ONG a protesté contre les mauvaises communications du gouvernement et la restriction des informations sur l’ampleur de la crise du coronavirus en Moldavie. C’est notamment la décision du Gouvernement de dépenser de l’argent pour des médailles commémorant le jour de la Victoire (2nde Guerre Mondiale) probablement maintenu en mai prochain qui a suscité de vives critiques de la part des politiciens de l’opposition. 

Monténégro

  • Moins de 100 cas de Covid-19 ont été recensés dans le pays et une personne est décédée du virus. Cependant, le Gouvernement a décidé de prendre des mesures de restrictions strictes pour lutter contre la propagation. Ainsi, dans la ville de Tuzi où un cluster de propagation s’est développé, un verrouillage complet, interdisant aux habitants de quitter leur maison ou la ville, a été instauré par les autorités.
  • Après l’introduction d’un moratoire d’une durée de 3 mois sur le remboursement des prêts et le paiement des taxes pour les particuliers et les entreprises, le gouvernement a annoncé l’ouverture d’une ligne de crédit de 3 M EUR à un taux d’intérêt de 1,5 % pour soutenir les entreprises de certains secteurs clés, tels que la livraison de médicaments et d’équipements médicaux.
  • Les groupes de défense des droits au Monténégro mettent en garde contre une menace pour le droit à la confidentialité des données, la liberté d’expression et la liberté des médias, sous couvert de la lutte du gouvernement contre l’épidémie de Covid-19.

Pologne

  • Le parti au pouvoir, Droit et Justice (PiS), a fait passé des changements législatifs à la dernière minute visant à garantir que la prochaine élection présidentielle se déroulera comme prévu en mai prochain. Cette décision a suscité la controverse sur la scène politique polonaise (via Kafkadesk).  Les sondages montrent pourtant qu’une grande majorité de la population souhaite le report de ces élections (via Notes from Poland). De son côté, l’opposante principale Malgorzate Kidawa-Blońska (PO) a de son côté appelé à boycotter les élections si celles-ci se tenaient en Mai.
  • Alors que le pays compte près de 2000 cas de Covid-19 pour 22 décès, le Gouvernement polonais a décidé de renforcer les mesures de lutte contre la propagation du virus en annonçant de nouvelles restrictions afin d’atténuer la propagation du coronavirus, notamment en limitant les sorties des personnes de leur domicile et des lieux publics (via Notes from Poland). 
  • Le Président Andrzej Duda a suscité la controverse en allant prier pour le soulagement de l’épidémie de Covid-19 au Monastère de Jasna Góra à Częstochowa, le sanctuaire catholique de Pologne. Mais cette décision a été critiquée par certains qui prétendent que ce dernier aurait enfreint les nouvelles restrictions gouvernementales limitant les services religieux à cinq participants (à l’exclusion des fonctionnaires qui les administrent) (via Notes from Poland). 
  • Le Ministère polonais des Affaires Étrangères a convoqué l’Ambassadeur de Russie pour protester contre une affirmation « absurde » selon laquelle Varsovie aurait refusé de laisser passer dans l’espace aérien polonais des avions russes transportant de l’aide à l’Italie. De plus, Stanisław Żaryn, porte-parole du Chef des Services de Sécurité polonais, a déclaré que la Russie cherchait à déstabiliser d’autres pays tout en essayant de renforcer son propre profil international durant l’épidémie. 
  • Malgré les assurances du gouvernement et de la banque centrale, le secteur bancaire polonais s’est effondré dans la crainte que les Polonais ne suspendent le remboursement de leurs prêts et que la crise du coronavirus n’augmente le taux de défaillance des crédits (via Notes from Poland). 
  • Le taux d’inflation de la Pologne s’est accéléré pour atteindre 4,66 % en glissement annuel en février, ce qui représente la plus forte augmentation depuis novembre 2011, a rapporté Business Insider (via Notes from Poland). 
  • La chambre basse du Parlement, la Sejm, a adopté le « bouclier anti-crise » proposé par le Gouvernement afin de lutter contre les conséquences désastreuses du Covid-19 sur l’économie. Ainsi, les Ministres pourront fixer des marges et des prix maximums pour les produits de base. Ce projet de loi spécial a été adopté par 343 voix pour, 73 contre et 19 abstentions (via Notes from Poland). 
  • Un couple polonais, originaire de Zielona Góra, a été félicité pour avoir utilisé ses imprimantes 3D afin de produire des centaines de visières de protection pour le personnel médical pendant l’actuelle épidémie de Covid-19 (via Notes from Poland).
  • Une majorité de Polonais considère la réforme du système judiciaire par le Gouvernement comme une tentative de violer l’État de droit, selon un nouveau sondage. Il montre également que le soutien à ces mesures a diminué au cours des trois dernières années (via Notes from Poland).
  • Le Ministère polonais de la Santé s’est associé à IBM pour lancer un assistant virtuel en ligne qui pouvant fournir des réponses aux questions fréquemment posées sur le Covid-19 (via Notes from Poland). 

République Tchèque

  • Le Premier Ministre Andrej Babiš (ANO) s’est adressé à la nation en début de semaine faisant l’éloge de la solidarité nationale face à la propagation de l’épidémie de Covid-19. Une crise sanitaire à laquelle « aucun pays en Europe n’était préparé« . Ce discours a été plutôt bien reçu par les citoyens et l’opposition alors que le chef du Gouvernement a fait preuve d’une certaine humilité. 
  • Alors que l’épidémie se propage en République Tchèque (près de 3000 cas et 17 décès), le Premier Ministre Andrej Babiš (ANO) est favorable à la prolongation de l’état d’urgence au-delà du 11 avril, pour une nouvelle période de 30 jours. Cela nécessiterait l’approbation de la chambre basse du Parlement.
  • Suite à l’offre faite par le Premier ministre Andrej Babiš, selon laquelle trois postes au sein de l’état-major central de crise du gouvernement seraient sélectionnés par les partis d’opposition, cinq candidats ont été proposés. 
  • Les autorités tchèques ont saisi par erreur, lors d’un raid des douanes, 101 600 masques offerts par une branche de la Croix-Rouge chinoise à l’Italie. Bien que les autorités tchèques se soient excusées pour cette erreur, le journal italien La Repubblica a publié un article bidon affirmant que l’État tchèque avait « volé » cette cargaison. 100.000 masques ont déjà été re-expédiés. 
  • La République tchèque a envoyé 20 000 combinaisons de protection jetables en Espagne et en Italie, les pays européens les plus touchés par l’épidémie. 
  • L’armée tchèque a temporairement retiré ses troupes d’Irak en raison d’une réduction importante des tâches opérationnelles et des menaces pour la sécurité, d’une restructuration prévue de la mission mais aussi en raison de l’épidémie.
  • Un second avion chinois a acheminé 24 tonnes de matériel médical en milieu de semaine. Le chargement comprenait des masques et des combinaisons de sécurité. Un autre avion transportant 250 000 respirateurs en provenance du Vietnam devrait arriver cette semaine. 
  • Dans une déclaration, l’Association des Producteurs Audiovisuels de la République Tchèque (APA), qui regroupe plus de 100 sociétés de production nationales, a averti que la production cinématographique pourrait diminuer de 75 % d’ici la fin de l’année en raison de l’épidémie de Covid-19. Citant l’exemple du Royaume-Uni, la Directrice de l’APA, Magdalena Kralova, a exhorté le Gouvernement tchèque à mettre en place des mesures d’incitation spéciales pour soutenir l’industrie cinématographique nationale en ces temps de crise (via Kafkadesk). 
  • Selon de nouvelles données d’Eurostat, Prague se classe parmi les régions les plus riches de l’UE en termes de PIB régional par habitant exprimé en standard de pouvoir d’achat (SPA). Prague se classe ainsi au 6ème rang, gagnant une place par rapport à l’année dernière. La République Tchèque dans son ensemble reste toutefois légèrement inférieure à la moyenne de l’UE (via Kafkadesk).
  • Parmi les nombreuses mesures introduites par le Gouvernement tchèque figure un programme de de chômage partiel. Dans le cadre de ce programme, l’État compensera une partie des revenus perdus par les employés dont le travail est réduit par des arrêts d’usine, ce qui aidera les entreprises à éviter les licenciements. L’idée a reçu un large soutien, notamment de la part de la Confédération Tchèque des Syndicats, dirigée par Josef Středula qui a déclaré que l’objectif commun était de garantir une « bonne économie » à la sortie de la crise.
  • Par ailleurs, le Gouvernement tchèque prévoit d’obtenir des financements à la suite de la crise du Covid-19 par des prêts et la vente d’obligations, a déclaré la Ministre des Finances, Alena Schillerová, ajoutant qu’elle avait convenu de cette stratégie avec le Gouverneur de la Banque Nationale Tchèque Jiří Rusnok. Ce dernier a par ailleurs déclaré que les prévisions les plus pessimistes étaient les plus réalistes alors que la Banque Nationale Tchèque a réduit par deux fois les taux d’intérêt (désormais à 1 %).
  • La Ministre des Finances, Alena Schillerová (ANO) a déclaré qu’elle proposerait un moratoire de 6 mois sur le remboursement des hypothèques et des prêts afin d’atténuer l’impact économique de l’épidémie.
  • Le principal constructeur automobile tchèque, Škoda, a annoncé qu’il prolongeait son arrêt de production jusqu’au 14 avril en raison de l’épidémie en cours. À l’origine, la production devait redémarrer à partir du 6 avril. La Direction a également évoqué sa coopération avec l’Université technique tchèque (ČTU) concernant la production de respirateurs 3D. 60 pièces seront désormais produites par jour. 
  • L’année dernière, la population tchèque a enregistré sa plus forte augmentation en plus de 10 ans, une augmentation due à la migration, selon l’office statistique tchèque. La population de la République tchèque a augmenté de 44 100 habitants en 2019, pour atteindre 10,69 millions d’habitants. Il s’agit de la plus forte hausse démographique depuis 2008 (via Kafkadesk). 
  • Les écoles tchèques contraintes de fermer leurs portes à cause de la crise du Covid-19 devraient rouvrir leurs portes au plus tôt à la mi-mai, a déclaré le Ministère de l’Éducation. Des plans sont en place pour assurer que la série habituelle d’examens de fin d’année se déroule sous une forme ou une autre. Toutefois, le trimestre en cours ne sera pas prolongé pendant la période habituelle des vacances.
  • Le président Miloš Zeman a rejeté un appel à accorder une amnistie aux prisonniers purgeant de courtes peines pour des délits mineurs, visant à réduire les fortes concentrations de personnes pendant l’épidémie de Covid-19. 

Roumanie

  • Le Ministre roumain de la Santé, Victor Costache, a démissionné en pleine crise du Covid-19 à la suite d’une polémique concernant le nombre de tests disponibles. Le Premier Ministre Ludovic Orban a proposé au Secrétaire d’État Nelu Tataru d’assumer la fonction de Ministre. Tataru, chirurgien de profession, est à la tête du PNL Vaslui.
  • La Roumanie fait face à une forte acceleration de la propagation du Covid-19 (près de 2000 morts et 43 décès). En réaction, le président Klaus Iohannis a annoncé le 25 mars une intensification des mesures de confinement. Seules les sorties « nécessaires » sont désormais nécessaires tandis que les citoyens de plus de 65 ans n’ont plus le droit de sortir. L’Armée a été appelée en renfort, tandis que les sanctions financières pour les contrevenants ont été renforcées. Le Président a par ailleurs annoncé que la Roumanie était le premier État membre à avoir reçu le feu vert de la Commission européenne pour lancer les procédures nécessaires à l’achat de matériel médical dans la limite de 10 millions d’euros.
  • L’Autorité électorale permanente (AEP) a envoyé une lettre au Président, au Premier Ministre et aux Présidents de groupes parlementaires, demandant le report des élections locales prévues pour la fin juin dans le contexte de la crise sanitaire actuelle. L’AEP a fait valoir que, compte tenu de la situation, la tenue des élections locales à temps est devenue « presque impossible« .
  • Un transport aérien effectué par un avion de l’OTAN transportant 45 tonnes de matériel médical est arrivé en Roumanie en provenance de Corée du Sud.
  • Une ordonnance permettant aux banques roumaines de retarder les prêts hypothécaires de leurs clients jusqu’à neuf mois a été adoptée par le Gouvernement.
  • Seulement 9 % des personnes interrogées dans le cadre d’une enquête menée par l’Association des Petites et Moyennes Entreprises Roumaines (CNIPMMR) ont déclaré que les mesures économiques adoptées par le Gouvernement les aidaient grandement.
  • Environ 500 000 employés roumains – soit près d’1/10 du total des employés du pays – ont vu leur contrat de travail suspendu à partir du 25 mars. Dans le même temps, le secteur de l’IT semble maintenir sa cadence élevée de recrutement. 
  • Selon des récentes analyses d’une branche locale de la Erste Bank, l’économie nationale pourrait se contracter de 4,7 % cette année dans l’hypothèse d’une grave récession de la zone euro. Pour rappel, ces mêmes analystes s’attendaient à un taux de croissance économique de l’ordre de 3,5 % pour cette année avant l’irruption de la crise du Covid-19. 
  • Kaufland Romania, le plus grand distributeur de Roumanie, a déclaré offrir un bonus de 1,6 million d’euros à ses équipes en « première ligne » dans les magasins et entrepôts, et introduit le paiement immédiat des heures supplémentaires effectuées pendant cette période, selon les critères internes, a annoncé la société dans un communiqué de presse.
  • Le chef du Conseil Fiscal roumain, Daniel Daianu, a proposé la création d’un impôt de solidarité temporaire qui sera prélevé sur les revenus dépassant un certain seuil, dans le but de financer la lutte contre le Covid-19.
  • Plus de 200 000 Roumains qui travaillaient à l’étranger sont rentrés au pays depuis l’apparition de l’épidémie de Covid-19 et la mise en place de mesures de restrictions à travers le Monde. Beaucoup d’entre eux viennent des pays de l’UE fortement touchés par la pandémie, a déclaré vendredi le Premier Ministre.
  • L’écrivain et dissident anticommuniste roumain Paul Goma est mort à Paris à l’âge de 84 ans après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19. 

Serbie

  • La Serbie compte près de 750 cas avérés de Covid-19 pour 13 décès. En réaction, les autorités ont décidé de durcir les mesures de confinement et de restrictions. Le couvre-feu est désormais établi de 17h à 5h (abaissé à 15h pendant le weekend). L’Armée a également été déployée dans les rues afin de superviser le processus. Le Président Aleksandr Vučić a laissé entendre qu’un couvre-feu total pourrait être mis en place dans les jours à venir. 
  • Les autorités serbes ont décidé de reporter les élections législatives prévues initialement le 26 avril. Le scrutin devrait se tenir après la levée de l’état d’urgence. 

  • L’UE a décidé d’approuver la réaffectation de 94 millions d’euros, attribués dans le cadre de l’instrument d’aide de préadhésion (IAP) et initialement alloués à divers projets, pour qu’ils puissent être utilisés pour prévenir et enrayer la propagation du Covid-19, a indiqué le Gouvernement serbe.
  • Le gestionnaire du réseau électrique serbe (EMS) a signé un premier contrat de 13,5 millions d’euros pour les équipements et la construction d’une ligne à haute tension de 400 kV entre Kragujevac et Kraljevo. Au total, le projet représente 29,6 millions et s’inscrit dans le projet Trans-Balkan Corridor.
  • Selon un rapport de l’ONG Humanitarian Law Centre les procureurs serbes travaillant sur les crimes de guerre continuent à ne prononcer qu’un petit nombre d’inculpations, la plupart dans des affaires transférées de Bosnie-Herzégovine. Trop peu d’inculpations concerneraient par ailleurs des suspects de haut rang.
  • Un organe de surveillance du Conseil de l’Europe a déclaré dans un rapport que la Serbie n’était pas en conformité avec la Charte Sociale Européenne protégeant les droits des enfants, des familles et des migrants. La Serbie ne respecterait ainsi pas la Convention dans 12 domaines, notamment l’interdiction d’employer toute personne de moins de 15 ans, de travailler plus de 35 heures par semaine pour les jeunes et de verser un salaire aux mineurs.

Slovaquie

  • Le nombre de cas de Covid-19 augmente en Slovaquie où plus de 300 cas ont été confirmés. Aucun décès n’a été toutefois recensé. La réponse des autorités a notamment été retardée par le changement de Gouvernement ces dernières semaines. Le nouveau Premier Ministre, Igor Matovič, après consultation avec ses partenaires a alors annoncé des mesures destinées à enrayer la propagation du virus. Le Gouvernement a ainsi décidé de mettre en place une équipe permanente de lutte contre le Covid-19, une augmentation de la capacité nationale de tests (on parle d’un objectif de 3.000 tests/jour, soit 10 fois plus que les nombres actuels), l’obligation de porter des masques ou encore le déblocage de 4 milliards d’euros provenant des fonds européens.
  • Le président du Parti conservateur civique (OKS) et député de Liberté et solidarité (SaS), Ondrej Dostál, a souligné que Pellegrini aurait signé 18 contrats sur des dons à partir de la réserve financière à disposition du Premier Ministre. Ceux-ci auraient été signés lors du dernier jour de son mandat et ces dons auraient totalisé un montant de 349.000 euros (soit 20 % de la réserve 2020). 
  • Le Parlement n’a toujours pas élu de Présidents pour deux de ses 19 commissions parlementaires. Les candidats Luboš Blaha (Smer-SD) et Marian Kotleba (L’SNS) ont pour la deuxième fois échoué à obtenir ces postes. Blaha était candidat au poste de Président de la Commission des droits de l’homme. Cependant, il n’a obtenu que 52 voix (82 contres, 4 abstentions). Marian Kotleba était lui candidat à la Présidence de la Commission des activités des services de renseignements militaires. Il a été soutenu par 42 députés (77 contres, 23 abstentions).
  • Un avion gouvernemental slovaque a transporté, depuis la Turquie, 100 000 masques de protection FFP3, a déclaré le Premier Ministre Igor Matovič.
  • Selon de nouvelles données d’Eurostat, Bratislava se classe parmi les régions les plus riches de l’UE en termes de PIB régional par habitant exprimé en standard de pouvoir d’achat (SPA). Bratislava se classe ainsi au 7ème rang. La Slovaquie dans son ensemble reste toutefois légèrement inférieure à la moyenne de l’UE (via Kafkadesk).
  • Le Parlement a donné son feu vert à une loi qui donne au Bureau de la Santé Publique (ÚVZ) l’accès aux données des téléphones portables. La loi a été adoptée dans le cadre d’une procédure législative accélérée le 25 mars dernier.
  • L’Agence Nationale de Lutte contre la Criminalité (NAKA) a lancé des poursuites pénales en rapport avec l’achat de matériel médical hors de prix. 

Slovénie

  • En Slovénie, près de 800 cas de Covid-19 ont été recensés à travers le pays et 11 personnes sont décédées. Le Gouvernement a ainsi décidé de renforcer les mesures de confinement: les citoyens devront rester dans leur municipalité et ils devront porter un masque dans les lieux publics qu’ils fréquentent (qu’ils fréquentent pour des activités nécessaires). 
  • Le Ministre slovène de l’Intérieur, Ales Hojs, a déclaré que le déploiement de l’Armée slovène à la frontière avec la Croatie était essentiel en raison de l’immigration clandestine et parce que la police avait des devoirs supplémentaires pendant la crise épidémiologique actuelle.
  • Le Premier Ministre slovène Janez Janša fait parti des dirigeants européens en faveur de l’émission « d’eurobonds » par l’UE afin de financer les mesures de stabilisation économique face aux conséquences du Covid-19. Alors que les divisions sont grandes, il a également déclaré « L’ampleur de la crise est véritablement considérable et peut avoir des effets graves et néfastes sur la cohésion de l’UE et de l’Union économique et monétaire« . 
  • La Chambre de Commerce et d’Industrie (GZS) reporte de sérieuses difficultés économiques pour les entreprises slovènes. Elle estime qu’un plan de relance atteignant 4 milliards d’euros serait nécessaire pour éviter une crise économique et sociale.
  • 2TDK, la société publique qui gère la construction de la nouvelle voie ferrée entre le port de Koper et la ville de Divača, a signé un contrat de 8,5 millions d’euros pour la construction de ponts à travers la vallée de Glinščica.
  • Le Gouvernement a conclu un contrat avec la société publique Kopp Izobraževanje pour fournir des services maritimes dans le port de Koper en tant que service public. Jusqu’à présent, ces services étaient fournis par la société privée Piloti Koper.
  • Le Gouvernement a adopté un nouveau plan de relance destiné à atténuer l’impact du coronavirus. Il a amélioré certaines des mesures initiales de soutien aux entreprises et les a étendues aux travailleurs indépendants, aux retraités et à d’autres groupes vulnérables.

Ukraine

  • L’Ukraine compte désormais près de 500 cas avérés de Covid-19 ainsi que 11 décès. Face à la propagation du virus, les autorités ukrainiennes ont décidé de renforcer les mesures de restriction. Ainsi, la quarantaine est prolongée jusqu’au 24 avril prochain. Cependant, le Premier Ministre Denys Shmyhal ne juge pas nécessaire, pour le moment, la mise en place de l’état d’urgence au niveau national.
  • Les membres « République Populaire de Donetsk » (DPR), considérée par l’Ukraine comme organisation terroriste, ont annoncé que l’ex-président ukrainien, Petro Porochenko, avait été ajouté à la « liste des personnes recherchées ». 
  • Le statut spécial pour les zones occupées des régions de Donetsk et de Louhansk ne sera jamais fixé dans la Constitution de l’Ukraine, a récemment déclaré le Vice-Premier Ministre chargé de la réintégration des territoires temporairement occupés, Oleksiy Reznikov.
  • Iryna Gerashchenko, députée de la faction parlementaire de Solidarité européenne, a annoncé la démission de la Ministre de la Santé Illia Yemets et du Ministre des Finances Ihor Umansky.
  • Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a fait état de l’arrivée d’un avion-cargo militaire ukrainien, qui a apporté en provenance de Chine un lot de tests, des machines de ventilation pulmonaire artificielle, des masques, des combinaisons de protection et d’autres équipements et matériels pour lutter contre Covid-19.
  • L’Union Européenne a demandé que des enquêtes soient menées sur les faits rapportés concernant la torture et les mauvais traitements infligés aux otages ukrainiens dans le Donbas. 
  • Le Parlement ukrainien a prévu une session extraordinaire le 30 mars pour adopter une législation visant à stimuler l’économie pendant la crise du Covid-19. Cette initiative sera examinée par le Fonds Monétaire International afin de valider un programme de prêt d’une valeur maximale de 8 milliards de dollars. Cette aide financière irait de pair avec celles promises par  l’UE, la Banque Mondiale, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement ainsi que d’autres bailleurs de fonds étrangers.
  • Un tribunal polonais a condamné trois hommes polonais pour des actions terroristes liées à l’incendie d’un centre culturel hongrois en Ukraine en 2018.
  • La Police ukrainienne a arrêté un ancien Ministre des Affaires Étrangères accusé d’être lié à la fusillade mortelle survenue dans les locaux d’une chaîne de télévision pro-russe il y a quelques années. Leonid Kozhara était Ministre pendant la Présidence de viktor Yanukovitch, déposé lors de la « Révolution de la Dignité » en 2014. 
  • L’Église orthodoxe d’Ukraine a permis que les services religieux soient célébrés par le clergé sans la présence des paroissiens dans les lieux de culte. Cette décision a été prise dans le contexte de la propagation du Covid-19 et après les recommandations fournies par les autorités.
Posted in Articles récents, Récaps de la semaine

Mais aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *