Menu Fermer

Perspectives Orientales

Euro Créative revient sur un élément incontournable de la politique étrangère de l’Union européenne qui reste pourtant peu connu en France: le Partenariat oriental (EaP). Cet instrument diplomatique a été mis en place en 2009 à l’initiative de la Pologne et de la Suède et s’inscrit dans l’initiative plus générale de Politique Européenne de Voisinage (ENP). Très concrètement, le Partenariat oriental vise à renforcer l’association politique et l’intégration économique de six pays d’Europe orientale et du Caucase du Sud: l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Belarus, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine.

Depuis sa mise en place il y a plus de 10 ans, l’EaP a conduit à des avancées certaines concernant la coopération européenne avec ces pays partenaires. Par exemple, des accords d’association et de libre-échange approfondis ont été conclus avec la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine. Des régimes d’exemption de visas existent également avec ces trois pays. D’une manière plus générale, ces trois pays cherchent un approfondissement plus significatif de leur relation avec l’UE que l’Arménie, le Belarus ou l’Azerbaïdjan – pour différentes raisons. C’est par un traitement différencié que l’UE pense pouvoir faire avancer ses relations au mieux avec son voisinage oriental. Néanmoins, les objectifs généraux de l’UE concernant l’EaP restent les mêmes pour les 6 pays partenaires comme en témoignent les 20 objectifs pour 2020.

Des objectifs généraux qui ont d’ailleurs été repris en grande partie dans la dernière communication de la Commission Européenne Le Partenariat oriental au-delà de 2020 où 5 objectifs majeurs sont désormais identifiés:

  • Économies résilientes, durables et intégrées;
  • Institutions comptables de leurs actes, pour l’état de droit et pour la sécurité;
  • Résilience environnementale et climatique;
  • Transformation numérique;
  • Sociétés justes et inclusives.

La crise sanitaire du Covid-19 est venue également rappeler l’importance de cet instrument politique. Ainsi, l’UE a réagit rapidement et a promis une aide financière et matérielle à court terme pour résoudre la crise sanitaire d’environ 80 millions d’euros ainsi qu’une aide financière à moyen et long terme afin d’aider ces pays à affronter les troubles socio-économiques de ces prochains mois avec une enveloppe de plus de 900 millions d’euros. En plus de ces aides immédiates, l’UE a débloqué près de 1,5 milliards d’euros d’assistance macro-économique. En parallèle, un sommet virtuel s’est tenu pour confirmer ces orientations stratégiques alors que le Conseil Européen a affirmé qu’il importe désormais que le « Partenariat oriental futur soit un cadre de coopération davantage stratégique, ambitieux, souple et inclusif, qui permettrait aux partenaires de relever ensemble les défis communs et mondiaux dans un large éventail de domaines, en particulier dans la situation actuelle sans précédent causée par la pandémie de Covid-19« . Le prochain grand sommet du Partenariat Oriental aura lieu en 2021 à Bruxelles.

Face au développement peu médiatique de l’EaP, Euro Créative a décidé de faire le point sur les perspectives nationales concernant ce programme européen. Ainsi, nous avons réunis plusieurs experts et analystes des différents pays de l’EaP afin qu’ils partagent avec nous leurs perspectives sur les développements des relations de l’UE avec leurs pays respectifs. En complément, Adam Reichardt – Editeur en Chef du magazine New Eastern Europe – et Radosław Sikorski – Député européen de la Plateforme Civique et ancien Ministre polonais des Affaires Étrangères (2007-2014) responsable de la mise en place de l’EaP – nous offrent des perspectives plus générales en guise d’introduction et de conclusion.

Euro Créative tient à remercier l’ensemble des intervenants pour leur participation.

Adam Reichardt – New Eastern Europe (Introduction)

Anna Barseghyan (Arménie)

Rusif Huseynov – Topchubashov Center (Azerbaïdjan)

Contributeur anonyme (Belarus)

George Melashvili – Europe-Georgia Insitute (Géorgie)

Dionis Cenușa – Expert Grup (Moldavie)

Leonid Litra – New Europe Center (Ukraine)

Posted in Articles récents, Dossiers thématiques, Europe Orientale

Mais aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *