Menu Fermer

Recap de la semaine #8

Euro Créative vous présente le récapitulatif de la semaine du 17 au 23 Février 2020.

  • Lors du sommet organisé par la Commission Européenne afin de récolter une aide financière internationale pour la reconstruction du pays après le séisme de Novembre dernier, les donneurs se sont engagés à verser plus d’1 milliard d’euros au pays. De leur côté, la CE et ses États membres ont promis ensemble quelque 400 millions d’euros.
  • Ilir Meta, le Président albanais a appelé le peuple albanais à renverser le Gouvernement qu’il accuse de violer la constitution du pays et d’entretenir des liens avec le crime organisé. Il espère que les gens viendront dans la capitale le 2 mars prochain, jour où il prévoit de signer son premier décret contre ce qu’il qualifie de « coup d’État » perpétré par le Gouvernement par le biais du système judiciaire. Quelques jours plus tard, le Parti Démocrate a manifesté son soutien à cet appel et a demandé de nouvelles élections lors d’un discours de son leader politique – Lulzim Basha.
  • La Police albanaise a déclaré qu’elle avait pris des mesures de répression à l’encontre des exploitants de magasins de paris sportifs, plus d’un an après l’interdiction de cette activité dans le pays. Selon un communiqué, la Police aurait arrêté 115 personnes lors de cette opération s’étant déroulée à Tirana et dans 7 autres villes du pays.
  • Le Maire de Tirana, Erion Veliaj, a annoncé que la capitale albanaise avait connu une augmentation de 35% de visites touristiques en 2019. Ces chiffres positifs s’inscrivent dans une augmentation globale du tourisme dans le pays.
  • Le Premier Ministre Edi Rama s’est adressé à la nation afin de calmer le vent de panique suscité par la propagation du coronavirus dans l’Italie voisine.
  • Oliver Varhelyi, Commissaire Européen à l’Élargissement a exprimé son optimisme quant à la capacité de la Macédoine du Nord et de l’Albanie à mener à bien les réformes nécessaires pour rejoindre le bloc. « Je suis très encouragé par mes visites dans ces deux pays. Ils ne renoncent pas aux réformes… et vous verrez qu’ils y parviendront, et s’ils y parviennent, vous pouvez être certain qu’il devrait y avoir une ouverture des négociations.« 
  • Le Ministre autrichien des Affaires Étrangères – Alexander Schallenberg – s’est rendu à Téhéran dans le cadre d’une diplomatie européenne cherchant à préserver tant bien que mal l’accord sur le nucléaire iranien. Il a assuré vouloir y véhiculer un « message européen ».
  • Après la rencontre de Sotchi il y a quelques semaines de cela, Aleksandar Lukashenko et Vladimir Poutine ont a nouveau discuté de leur différend continu sur le prix du pétrole. Pour rappel, la Russie a arrêté ses approvisionnements envers le Belarus depuis le début de l’année.
  • Dans le même temps, le Président biélorusse a rappelé que son pays restait très intéressé par des contacts directs avec les régions russes lors de sa rencontre avec le Gouverneur de l’Oblast russe d’Arkhangelsk, Igor Orlov, qui s’est de son côté félicité de la bonne coopération de sa région avec le Belarus.
  • le Premier Vice-Ministre des Affaires Étrangères du Belarus, Andrei Yeudachenka, a déclaré que les négociations bilatérales sur l’adhésion du Belarus à l’Organisation mondiale du commerce devraient être achevées d’ici juin. Il pense ainsi que l’adhésion de son pays à l’organisation pourrait être effective fin 2020 – début 2021.
  • Le procès de Sabahudin Kajdic, ancien membre de la Brigade Motorisée de Prijedor – accusé d’avoir commis des crimes contre l’humanité dans la région de Prijedor en 1992 – a débuté cette semaine.
  • Dans le cadre d’un litige en cours sur une décision de la Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine ayant provoqué la colère des politiciens serbes bosniaques, Milorad Dodik, le membre serbe de la Présidence de l’Etat, a empêché la Bosnie de signer un accord avec l’agence frontalière de l’Union européenne, Frontex. Dans le même temps, les représentants de l’entité Republika Srpska ont demandé l’établissement d’une ligne de démarcation claire entre les deux entités de la Bosnie.
  • « Nous avons besoin d’une implication totale des États-Unis dans les pays des Balkans occidentaux car la situation est critique. En particulier en Bosnie-Herzégovine, où Milorad Dodik appelle à la dissolution » a déclaré le diplomate américain Michael Christian Polt.
  • Le Haut représentant Valentin Inzko a rencontré à Paris Nicolas de Bouillane Delacoste, directeur adjoint pour l’Europe du Ministère français des Affaires Étrangères et Européennes afin de discuter des derniers développements politiques en Bosnie-Herzégovine.
  • Les autorités bulgares auraient identifié vendredi trois ressortissants russes qui ont été inculpés par contumace pour tentative de meurtre, par empoisonnement, du propriétaire d’une usine d’armes bulgare et de deux autres personnes.
  • Boyko Borissov, le Premier ministre bulgare, a déclaré que son pays adopterait l’euro malgré un bref retard dans son processus d’adhésion mais que cela nécessitait un « consensus absolu » dans le pays. Pour rappel, la Bulgarie a pour objectif d’initier le processus (2 ans), le MCE II en Avril prochain.
  • Ce dernier a également nié l’existence de liens avec un système de blanchiment d’argent présumé basé à Barcelone. Cette affaire aurait été révélée par un journal local à Barcelone.
  • La Cour Suprême Administrative a appuyé son soutien à la Maire de Sofia dans le cadre de l’interdiction de l’événement annuel « Marche de Lukov » – une marche nationaliste organisée en l’honneur d’un général de guerre bulgare ayant collaboré avec les forces nazies. Cette interdiction a été effective et la manifestation n’a pas eu lieu dans les rues de Sofia.
  • L’agence de notation Fitch Ratings a réaffirmé la note de la Bulgarie à « BBB », avec une perspective d’évolution positive.
  • Zoran Milanović, le nouveau président croate, a pris officiellement ses fonctions mardi lors d’une cérémonie d’inauguration suite à sa victoire aux élections présidentielles de Janvier dernier. Il a appelé à plus de tolérance et d’égalité entre les citoyens croates.
  • Le Gouvernement croate a accepté jeudi la démission du Procureur Général du pays, Drzen Jelenic, après les révélations de son appartenance à une organisation franc-maçonne.
  • L’ensemble de la classe politique croate a condamné l’incendie de l’effigie d’un couple homosexuel et de leur enfant lors d’un carnaval en Dalmatie, qualifiant cet acte de haineux.
  • Le Premier Ministre Andrej Plenkovic a rencontré l’équipe de gestion de crise mise en place pour gérer la crise du coronavirus par le Ministère de la Santé. Il a ainsi été informé des mesures prises jusqu’à présent et des plans pour prévenir la propagation du nouveau virus.
  • Selon un rapport annuel, l’inflation aurait été de 2% en Croatie au cours de l’année 2019.
  • Selon la Ministre française de la Défense, la France soutiendrait la Grèce et Chypre dans leurs différends avec la Turquie concernant les zones maritimes en Méditerranée. Pour rappel, ces pays sont en désaccord sur toute une série de questions allant des droits miniers dans la mer Egée ou concernant le forage turc au large de Chypre.L’Union européenne aurait préparé des sanctions contre la Turquie en réponse.
  • Les forces aériennes de l’Armée grecque et de l’Armée américaine ont participé mercredi à un exercice de tir réel au pied du mont Olympe, marquant l’approfondissement des liens de défense entre les deux pays.
  • Les autorités locales de l’île de Lesvos ont recommandé la construction du nouveau centre de migration sur l’îlot inhabité de Tokmakia et non dans la région de Karava comme le gouvernement l’avait initialement prévu.
  • Lors d’une rencontre dans le village slovaque de Kenyhec, le Ministre de l’Économie slovaque – Peter Ziga – et le Ministre des Affaires Étrangères hongrois – Peter Szijjártó – ont signé un protocole d’accord pour une coopération énergétique impliquant la fourniture de produits gaziers visant à accroitre la sécurité énergétiques des deux pays ainsi que de la région. Au cours de la conférence de presse, le responsable hongrois a même déclaré qu’il n’y avait jamais eu autant de projets bilatéraux entre les deux pays qu’aujourd’hui.
  • Le Ministre de l’Innovation et de la Technologie a dévoilé la stratégie d’intelligence artificielle de la Hongrie à l’Université de Pannon (Veszprém). Celle-ci est notamment centrée sur les questions techniques et de sciences humaines émergeant de l’évolution de l’IA.
  • Agacé par la situation de blocage entre le Fidesz et le PPE, Viktor Orbán a écrit un mémorandum au PPE dans lequel il appelle à un débat interne sur le futur de ce parti européen qui selon lui est actuellement en perte de vitesse.
  • Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a qualifié d' »inacceptable » le fait que quatre États membres de l’UE – l’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède – aient rejeté la proposition du président du Conseil européen Charles Michel visant à ce que chaque membre contribue à hauteur de 1,074 % de son revenu national brut (RNB) au budget de l’UE de 2021 à 2027.
  • Selon Imre Veijey, l’adjoint du Parti de coalition (KDNP) la Hongrie envisagerait de suspendre sa participation à la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Cette rumeur a été démentie peu de temps après par le Gouvernement.
  • Une manifestation pour les intérêts des minorités Roms de Hongrie s’est tenue à Budapest avec le slogan « Libérez la Justice ! Libérez Gyöngyöspata ! », en référence à une décision de justice contestée concernant le paiement d’une compensation aux élèves Roms victimes de ségrégation dans le village de Gyöngyöspata, au nord de la Hongrie.
  • La ville de Debrecen s’est classée en deuxième position de la prestigieuse liste des villes et régions européennes du futur établie par le Financial Times dans le cadre de l’initiative fDi (Foreign Direct Investment).
  • La société hongroise d’auto-partage GreenGo a lancé ses activités à Prague avec la mise en service de 100 voitures entièrement électriques.
  • Le cours du forint est en chute libre. La monnaie nationale hongroise a perdu plus de valeur face à l’euro depuis le début de l’année que sur l’ensemble de l’année 2019.
  • Lors d’un discours prononcé devant les Forces de Sécurité du Kosovo (KSF) à l’occasion du 12ème anniversaire de l’indépendance du pays, le nouveau Premier Ministre – Albin Kurti – a réitéré sa promesse de rendre le service militaire obligatoire.
  • Face à ses mauvais résultats, à ses dettes croissantes et à sa réputation d’organe corrompu, l’ensemble du conseil d’administration de la compagnie Kosovo Telecom a été démis de ses fonctions par le nouveau Gouvernement.
  • Ilija Ivic (17 ans), originaire de Gracanica – ville à majorité serbe située près de la capitale Pristina – est sur le point de devenir le premier footballeur serbe du Kosovo à faire partie de l’équipe nationale des moins de 19 ans, après avoir accepté l’invitation. Néanmoins, les parents du joueur auraient été limogés par les autorités locales en conséquence de cette décision historique.
  • Les procureurs kosovars ont chargé des accusations de terrorisme à l’encontre d’une femme d’origine albanaise qui aurait mené des actions terroristes en Syrie.
  • L’Association des Journalistes du Kosovo (AJK) a critiqué le Premier Ministre albanais Edi Rama pour avoir accusé les médias kosovars de diffuser des discours de haine contre l’Albanie.
  • La polémique continue d’enfler autour de l’imbroglio concernant la reconnaissance du Kosovo par la Jamaïque. En début de semaine, le Président Hashim Thaçi ainsi que le Ministre des Affaires Étrangères Glauk Konjufca avaient annoncé la reconnaissance de l’indépendance par Kingston. Néanmoins, peu de temps après la Ministre des Affaires Étrangères Jamaïcaine avait réfuté cette avancée diplomatique. Devant ce fiasco,Konjufca a promis de prendre des mesures suite à ces fausses informations, qui proviendraient de l’ambassadeur à Washington.
  • Oliver Varhelyi, Commissaire Européen à l’Élargissement a exprimé son optimisme quant à la capacité de la Macédoine du Nord et de l’Albanie à mener à bien les réformes nécessaires pour rejoindre le bloc. « Je suis très encouragé par mes visites dans ces deux pays. Ils ne renoncent pas aux réformes… et vous verrez qu’ils y parviendront, et s’ils y parviennent, vous pouvez être certain qu’il devrait y avoir une ouverture des négociations.« 
  • La Police nord-macédonienne a affirmé avoir découvert 47 migrants dans un camion abandonné près des frontières avec la Bulgarie et la Grèce.
  • Sous la pression des autorités moldaves – qui ont longtemps considéré la concession de l’aéroport International de Chisinau avec une profonde suspicion – le milliardaire russe – Andrey Goncharenko – s’est finalement retiré.
  • Directeur général adjoint au Service Européen pour l’Action Extérieure, Luc Pierre Devigne, s’est rendu à Chisinau afin de participer à la 5e réunion du Comité d’Association UE-Moldavie. Il a adressé un message au Gouvernement moldave lors d’une conférence de presse, critiquant la manière dont les réformes ont été mises en œuvre dans le pays et évoquant plus spécifiquement le récent scandale de fraude bancaire qualifiant cet évènement de « vol du siècle« .
  • La concession des aéroports monténégrins de Podgorica et Tivat – qui accueillent environ 2,5 millions de passagers chaque année – a été proposée à la location. Elle sera très probablement attribuée au consortium franco-turc composé notamment d’Aéroports de Paris (ADP). 
  • Les députés de l’opposition – du Front Démocratique – ont demandé le licenciement des dirigeants de la RadioTélévision publique à la suite de la diffusion d’un documentaire sur l’Évêque Amfilohije – qualifiant ce reportage d’incendiaire et de « honteux ».
  • Alors que les manifestations face à la nouvelle loi sur la religion ne faiblissent pas, le Général Dragutin Dakic, chef de l’Armée monténégrine, a déclaré tous soldats ou officiers participant aux récentes manifestations risquaient un renvoi pur et simple.
  • Janusz Wojciechowski, Commissaire Européen à l’Agriculture, veut réduire l’impact environnemental de l’élevage intensif dans le cadre du « Green Deal » lancé par la Commission Européenne.
  • Les États-Unis par la voix du Secrétaire d’État Mike Pompeo s’engagent à verser 1 milliard de dollars d’investissements pour le développement de l’Initiative des Trois Mers dont la Pologne est à la tête. Particulièrement intéressant puisqu’un fonds d’investissement de l’Initiative des Trois Mers va devenir opérationnel d’ici quelques semaines et fonctionnant selon des modalités purement commerciales. Son but sera de contribuer à attirer les investissements étrangers directs vers l’Europe Centrale et notamment ses projets d’infrastructure.
  • Le Gouvernement a déclaré qu’il allait investir plusieurs milliards dans l’infrastructure ferroviaire et la modernisation du matériel ferroviaire du pays, alors que le nombre de passagers annuel augmente continuellement.
  • Le Parlement polonais – la Sejm – a voté l’octroi à la télévision publique polonaise TVP un financement de 2 milliards de zlotys (plus de 450 millions d’euros) pour l’année prochaine (plus que les deux années précédentes) après un débat animé à la chambre basse du Parlement. La chaine de télévision publique est régulièrement au centre des critiques (de la part des ONG et de l’opposition) pour son manque flagrant d’indépendance politique.
  • Entre Janvier 2019 et Janvier 2020, le taux d’inflation polonais a été de 4,4%. Du jamais vu depuis 2011 !
  • Un prêtre, importante personnalité politique de l’extrême droite polonaise, a été inculpé pour incitation à la haine contre les Juifs et négationnisme.
  • Le plus grand procès jamais organisé en Pologne contre un prêtre pédophile présumé s’est ouvert cette semaine. Le prêtre est accusé d’avoir abusé sexuellement de 22 garçons entre 2003 et 2012. Le procès se déroule à huis clos à Nowy Targ, dans le sud du pays.
  • Environ 350 nouveaux prêtres catholiques sont ordonnés chaque année en Pologne ces dernières années, ce qui représente plus d’un quart du nombre total de prêtres ordonnés en Europe.
  • Alors que l’Union Européenne cherche à sortir des énergies carbonées, le Gouvernement polonais a donné son feu vert pour l’ouverture d’une mine de charbon à ciel ouvert à Złoczew, dans la voïvodie de Łódź. Dans le même temps, quelques centaines de mineurs arborant les drapeaux syndicaux dans sud de la Pologne ont manifesté leur inquiétude quant aux importations massives de charbon et ont bloqué des voies ferrées.
  • Le Maire de la commune française Saint-Jean-de-Braye a décidé de rompre le jumelage de sa ville avec celle de Tuchow qui s’était déclarée « libre de toute idéologie LGBT » quelques mois auparavant. Pour la Maire polonaise, il s’agit avant tout d’un déplorable calcul politique à quelques semaines des élections municipales.
  • Le collectif ‘Stop Airbnb’ a mis en place une action de communication dans le centre de Prague critiquer le business de la plateforme de location américaine qui provoque la colère de nombreux habitants qui souffrent d’une grave crise du logement. Le Maire de Prague, Zdenek Hrib, s’est joint à l’opération.
  • L’Ambassadeur des États-Unis en République tchèque, Stephen King, a officiellement mis en garde les députés tchèques contre l’adoption de la proposition du Gouvernement visant à introduire une taxe numérique de 7% et a exhorté la République tchèque à attendre une réglementation commune de l’OCDE.
  • La République Tchèque est toujours en froid diplomatique concernant ses relations avec Taïwan. La Chine pourrait ainsi faire pression sur les entreprises tchèques si les autorités nationales continuaient leur coopération avec l’île.
  • Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai a annoncé le lancement de la production d’un modèle de voiture électrique dans son usine tchèque de Nošovice. La production devrait débuter au cours du mois de Mars.
  • La joute politique continue en Roumanie autour de la (non)nomination d’un nouveau Gouvernement alors que le parti devant le mettre en place ne le souhaite pas. Le Premier ministre désigné, Ludovic Orban, a proposé la même liste de ministres que celle du précédent Gouvernement – alors limogé par le Parlement il y a deux semaines. Il a déclaré que son propre parti ne voterait pas pour le nouveau gouvernement. Le Parti National Libéral désire des élections anticipées, et la seule façon d’y parvenir est de forcer le Parlement à refuser deux propositions de Premier ministre en moins de 60 jours.
  • La Commission européenne a revu à la hausse ses projections concernant la croissance économique de la Roumanie pour cette année et l’année prochaine dans le cadre de ses prévisions d’hiver. L’exécutif de l’UE prévoit désormais que le PIB de la Roumanie augmentera de 3,8 % en 2020 (contre 3,6 % dans les prévisions d’automne) et de 3,5 % en 2021 (contre 3,3 % dans le rapport de novembre), car les perspectives d’investissement pour le pays sont bonnes. 
  • Le président roumain Klaus Iohannis a fait part de sa déception et de son scepticisme après les premiers cycles de négociations et d’entretiens qu’il a eus avec les dirigeants européens à Bruxelles, concernant les chances de la Roumanie d’obtenir plus d’argent des fonds de l’UE pour la politique de cohésion et la politique agricole commune, dans le cadre du budget pluriannuel de l’Union européenne.
  • Lors de sa participation au Forum des PDG de la Chambre de Commerce américaine en Roumanie, le nouvel Ambassadeur américain à Bucarest, Adrian Zuckerman, a fait l’éloge du potentiel économique et régional de la Roumanie, tout en dénonçant la corruption et les « oligarques et barons politiquement liés« .
  • Le groupe mondial d’alimentation Nestlé a annoncé qu’il allait vendre son usine de production située à Timisoara, dans l’ouest de la Roumanie. Pour rappel, celle-ci avait fermé l’an dernier.
  • Sergei Shoigu, Ministre russe de la Défense, a effectué une visite à Belgrade. Ce dernier a ainsi déclaré que la coopération militaire russe avec la Serbie avait atteint un niveau « fondamentalement » nouveau. Quelques jours plus tard, le Président Aleksandar Vučić a notamment annoncé l’acquisition par la Serbie du sytème russe de défense anti-aérienne Pantsir S1.
  • L’ONG Reporters sans frontières demande des explications quant à la surveillance de courriers électroniques de journalistes en Serbie. 
  • Les autorités serbes ont arrêté cinq passeurs présumés accusés d’avoir aidé plus de 140 migrants à essayer de rejoindre la Bosnie voisine en traversant la rivière Drina en bateau, a déclaré le Bureau du Procureur.
  • Les législateurs serbes ont apporté leur soutien à une loi visant à créer un centre commémoratif sur le site de Staro Sajmiste à Belgrade, où des Serbes, des Juifs et des Roms ont été assassinés pendant l’occupation nazie.
  • Alors que le boycott des prochaines municipales et législatives n’est pas encore certain, c’est le parti d’extrême droite Dveri qui occupe la scène politique en critiquant avec vigueur les politiques supposées « pro-immigration » du Président Vučić et du Gouvernement en place.
  • Des milliers de personnes se sont rassemblées à Bratislava et dans toute la Slovaquie pour marquer le deuxième anniversaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Jan Kuciak et de sa fiancée Martina Kusnirova.
  • La société slovaque Aliter Technologies a remporté un appel d’offres pour la fourniture de technologies d’information et de la communication pour le système d’abris de l’Agence de Communication et d’Information de l’OTAN. IL s’agit d’un contrat à 5,5 millions d’euros.
  • En plein campagne électorale pour les législatives – qui auront lieu le 29 Février prochain – le Premier Ministre Peter Pellegrini a été hospitalisé à Bratislava.
  • Le Gouvernement a adopté un décret établissant une société publique qui sera le seul fournisseur de services de pilotage maritime dans le port de Koper.
  • Le site de production de Renault à Revoz devrait réduire le nombre des effectifs de 250 employés (CDD et intérims), et la production devrait passer en 2020 de 950 à 800 véhicules par jour.
  • La Slovénie a progressé de dix places pour se classer 21e dans l’indice Bloomberg de l’innovation 2020, ce qui représente la plus grande amélioration parmi les 60 pays étudiés pour cette liste.
  • Quatre pêcheurs ukrainiens détenus par les autorités russes à bord d’un petit bateau dans la mer d’Azov seront placés en détention provisoire pendant 10 jours, selon une décision rendue par un « tribunal » contrôlé par la Russie dans la ville de Kertch en Crimée sous occupation russe. En parallèle, le Représentant Permanent adjoint par intérim à la Mission des États-Unis auprès des Nations Unies, l’Ambassadeur américain Cherith Norman Chalet a exhorté la Russie à libérer immédiatement plus de 80 prisonniers politiques ukrainiens.
  • Les forces pro-russes ont attaqué de manière coordonnée des positions ukrainiennes dans la zone de Zolote près des villages de Novotoshkivske, Orikhove, Krymske et Khutir Vilny faisant une dizaine de morts parmi l’Armée ukrainienne. Il s’agit d’une violation manifeste du cessez-le-feu en vigueur.
  • Quelques jours plus tard, le Ministre des Affaires Étrangères, Vadym Prystaiko, a déclaré que le règlement du conflit armé dans le Donbas, n’aura aucune perspective positive tant que la frontière, par laquelle les armes russes sont acheminées, ne sera pas contrôlée. Ce dernier a également déclaré qu’il soulèverait la question de l’introduction de soldats de la paix des Nations Unies dans le Donbas occupé.
  • Le Ministre ukrainien de la Défense, Andriy Zagorodnyuk, prévoit que l’Ukraine pourrait se voir accorder le statut de partenaire de l’OTAN (EOP) dès Octobre 2020.
  • Plus de 10 policiers ont été grièvement blessés lors d’affrontements avec des civils à proximité de la ville de Novi Sanzhary, qui protestaient contre l’arrivée de personnes évacuées de la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre de la nouvelle épidémie de coronavirus. Selon un rapport de la Police ukrainienne ces civils ne seraient pas des locaux toutefois.
Posted in Articles récents, Récaps de la semaine

Mais aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *