Menu Fermer

Recap de la semaine #15

Albanie

  • Covid-19: Au 12 avril, l’Albanie recensait près de 450 cas de Covid-19 pour 23 décès. Les mesures de restriction strictes sont maintenues. Le Premier Ministre a toutefois annoncé une extension de la permission de sortie à 90 minutes. Dans le même temps, le Gouvernement envisage des peines d’emprisonnement pour ceux qui ne respectent pas les mesures de restriction – des peines allant jusqu’à 15 ans de prison sont évoquées (via Tirana Times).
  • Aide médicale OTAN: le Gouvernement albanais a demandé l’aide de l’OTAN sous forme de dons de matériel médical et d’équipement de protection individuelle pour protéger le personnel médical et les citoyens l’épidémie (via Tirana Times). 
  • Aide US: Les États-Unis ont fourni à l’Albanie les premiers soins en matière d’équipements de protection individuelle pour le personnel médical en première ligne de la lutte contre le Covid-19 (via Tirana Times). 
  • Aide internationale: Un accord de partenariat conjoint a été signé aujourd’hui entre le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, l’Ambassade de Suisse en Albanie, l’Ambassade royale de Norvège pour l’Albanie et le Programme des Nations Unies pour le Développement en Albanie, soulignant leur soutien pour aider les autorités sanitaires albanaises à combattre le Covid-19, par l’achat de 30 ventilateurs (via Tirana Times). 
  • Sommet de Zagreb: Le sommet UE-Balkans occidentaux de Zagreb a été reporté indéfiniment en raison de l’épidémie. Bien qu’il était prévu qu’il ait lieu le 7 mai, une nouvelle date en juin sera décidée en accord avec le président du Conseil européen si la situation le permet (via Tirana Times). 
  • Récession: Selon le dernier rapport de la Banque mondiale, l’Albanie devrait perdre 1,4 % de son PIB en 2020 (via Tirana Times). 
  • Mobilité: la Chambre des Affaires du Kosovo (OAK) a demandé aux Gouvernements albanais et kosovar de faciliter la mobilité entre les entreprises des deux pays (via Tirana Times). 
  • Prêt FMI: le Conseil d’Administration du FMI a approuvé une aide d’urgence de près de 175 millions d’euros dans le cadre de l’Instrument de Financement Rapide pour répondre aux besoins urgents de la balance des paiements découlant des conséquences de l’épidémie de Covid-19 et du fort séisme de novembre dernier (via Tirana Times).
  • Drogues: Le gouvernement albanais étudie la possibilité de légaliser la culture de la marijuana à des fins médicales à l’avenir (via Tirana Times).
  • Peines de prison Covid-19: un groupe de 30 organisations de la société civile a exprimé son inquiétude face à la proposition récente du Gouvernement albanais de peines sévères allant jusqu’à 15 ans d’emprisonnement pour les contrevenants aux mesures de l’état d’urgence. Elles appellent le Parlement à rejeter ce projet de loi (via Tirana Times). 
  • Émigration: selon Eurostat, en 2018, près de 50.000 Albanais ont reçu des passeports de l’UE, ce qui représente 7 % des passeports délivrés par l’ensemble des pays membres. Il s’agit du deuxième contingent national derrière les Marocains (via Tirana Times). 

Autriche

  • Covid-19: au 12 avril, l’Autriche recensait près de 15.000 cas de Covid-19 pour 350 décès. Le Chancelier Sebastian Kurz a ainsi annoncé que le pic était derrière l’Autriche. Le déconfinement devrait donc se mettre en place dans les prochaines semaines si les éléments positifs se confirment. Les petits magasins rouvriraient à partir du 14 avril, les plus grands à partir du 1er mai et les restaurants et hôtels suivraient à partir de la mi-mai. Toutefois, une étude commandée par le Gouvernement – la première de la sorte en Europe – montrerait que moins de 1 % de la population autrichienne aurait été contaminé par ce virus. Si cette étude venait à se confirmer, cela anéantirait les espoirs de « l’immunité collective ». Cela représenterait tout de même 2 fois plus d’infections que les chiffres officiels indiquent aujourd’hui. 
  • Chômage partiel: l’opérateur ferroviaire public autrichien OBB a annoncé la mise en chômage partiel d’environ 10 000 travailleurs, soit environ un quart de son personnel. 
  • Crise économique: l’épidémie aurait déjà coûté 11 milliards d’euros à l’économie autrichienne, soit 2,8 % de son PIB annuel a déclaré la Banque Centrale autrichienne.
  • Lufthansa: le CEO Carsten Spohr a annoncé vouloir demander des aides financières étatiques en Allemagne, en Suisse, en Belgique et en Autriche. En Autriche, la compagnie nationale Austrian Airlines fait partie de Lufthansa. Le patron de la branche autrichienne de Ryanair, Andreas Gruber, s’est étonné du financement possible de l’État à une compagnie non-nationale.
  • Économie de l’UE: l’Autriche fait partie d’un groupe de 10 pays ayant exhorté l’UE à adopter un plan de relance « vert ».  
  • ‘Coronabonds’: Peu après la signature d’un accord entre les Ministres des Finances de l’UE, le Ministre autrichien des Finances, Gernot Bluemel, a déclaré que cet accord ne devait pas être la première étape vers la mise en place de ‘coronabonds’ par l’UE. C’est une ligne rouge pour l’Autriche. 
  • Criminalité: Un vaste réseau criminel impliqué dans la fraude, le blanchiment d’argent et l’ingénierie sociale a été démantelé dans le cadre d’une enquête internationale. Europol et Eurojust ont soutenu l’enquête qui a impliqué les autorités policières et judiciaires d’Autriche, de Bulgarie, d’Allemagne et de Serbie. 

Belarus

  • Covid-19: au 12 avril, le Belarus recensait plus de 2.500 cas de Covid-19 pour 26 décès. Dans la région de Vitebsk, épicentre de l’épidémie au niveau national, un hôpital militaire a été mis en place face à la submersion des hôpitaux de la région. Le Ministre de la Santé, Uladzimir Karanik,  dit s’attendre à un pic endémique d’ici fin avril / début mai alors que les tests de dépistage sont en développement. L’OMS a de son côté exhorté le Belarus à en faire plus concernant la limitation de la propagation du virus sur son territoire. 
  • Déclaration présidentielle: Alors que les autorités font face à de fortes critiques concernant le manque de mesures restrictives et le manque de moyens médicaux face à la profession rapide de l’épidémie dans le pays, le Président Aleksandr Lukashenko a averti son Gouvernement: « J’ai averti le Premier Ministre et le Gouvernement : si les responsables me signalent d’ici la fin de la semaine qu’il manque quelque chose dans les pharmacies, les magasins ou les hôpitaux, notamment pour la protection des médecins, le Gouvernement sera démis de ses fonctions. D’autres travailleront« .
  • Loi sur la Santé: la Chambre des Représentants de l’Assemblée Nationale a adopté des amendements à la loi sur les soins de Santé en première lecture. Le projet de loi vise à améliorer la qualité des soins de Santé et l’accès à ceux-ci, a déclaré le Ministre de la Santé. Le projet de loi prévoit le développement d’un système de gestion de la qualité des soins de santé.
  • Aide financière de l’UE: les autorités biélorusses ont demandé l’aide de l’UE pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et ses conséquences a déclaré Josep Borell, Haut-Représentant de l’UE pour les Affaires Étrangères. On parle d’un montant de 60 millions d’euros.
  • Union Économique Eurasienne: la Russie a soutenu l’initiative du Président en faveur de l’organisation d’une réunion par vidéoconférence des chefs d’État de l’Union Économique Eurasienne. Celle-ci devrait avoir lieu le 14 avril. 
  • Importations énergétiques: Le groupe pétrochimique public biélorusse Belneftekhim s’attendrait à recevoir du pétrole d’Azerbaïdjan et de Norvège en avril.
  • Réserves financières: au 1er avril, les réserves de devises du Belarus s’élevaient à 7,787 milliards de dollars selon la Banque Nationale biélorusse. Cela représenterait une baisse de plus de 10 %.
  • Récession: la Banque Mondiale prévoit que le PIB du Belarus chutera de 4 % en 2020 en raison du ralentissement économique mondial. 
  • Inflation: l’affaiblissement du rouble biélorusse a conduit à une accélération de l’inflation en mars 2020, indique la revue de la Banque nationale de Biélorussie. La croissance annuelle des prix à la consommation s’est accélérée s’élève désormais à 4,9 %.
  • Centre Financier International: d’importants travaux ont commencé sur le chantier du Centre Financier International de Minsk qui deviendra le centre d’affaires dominant de la capitale du Belarus. Il est également destiné à servir de catalyseur pour le développement économique du pays.
  • Pétition: plus de 150 000 personnes ont signé une pétition demandant aux autorités biélorusses d’introduire des mesures de quarantaine dans le pays.
  • Énergie: un décret a été préparé pour encourager davantage de personnes à utiliser l’électricité pour le chauffage ou encore pour l’approvisionnement en eau chaude. Selon le Président, il est nécessaire de stimuler les consommations d’électricité plutôt que celles de gaz naturel. Selon les autorités, la centrale nucléaire en construction à l’ouest du pays sera lancée pendant l’été et commencera à produire de l’électricité à l’automne.
  • Justice: Deux procureurs adjoints basés à Minsk ont été arrêtés pour des accusations liées à la drogue.

Bosnie-Herzégovine

  • Covid-19: au 12 avril, la Bosnie-Herzégovine recensait plus de 1.000 cas de Covid-19 pour 38 décès. 
  • Liberté d’expression: L’organisation de défense des droits Transparency International, a demandé au Président de la Republika Srpska, Zeljka Cvijanovic, de retirer un décret interdisant la diffusion pouvant « propager la panique et le désordre » pendant l’état d’urgence. TI affirme que la constitution de Bosnie-Herzégovine n’autorise pas les entités à suspendre le droit à la liberté d’expression et d’opinion.
  • Déchets nucléaires croates: La Bosnie-Herzégovine pourrait demander un arbitrage international si la Croatie venait à poursuivre son projet de site de stockage de déchets nucléaires juste en face de la frontière de Novi Grad, a déclaré le Ministre du Commerce Extérieur et des Relations Économiques, Stasa Kosarac.
  • Aide financière de l’UE: l’Ambassadeur de l’UE en Bosnie-Herzégovine, Johann Sattler, a signé la lettre adressée à la représentante du PNUD en Bosnie-Herzégovine, Steliana Nedera, pour s’engager à verser 5 millions d’euros supplémentaires de fonds européens pour les besoins médicaux immédiats de la Bosnie-Herzégovine. Il s’agit de la deuxième tranche de l’enveloppe financière de 7 millions d’euros qui permettra l’achat de matériel médical supplémentaire en réponse à COVID-19 (via Sarajevo Times). 
  • Programme de reconstruction de l’UE: Dans le cadre du programme Flood Recovery – Housing Interventions, financé par l’UE et mis en œuvre par le PNUD, des logements pour plus de 3.000 personnes seront construits (via Sarajevo Times). 
  • Matériel médical de l’UE: Le Ministre des Affaires Étrangères, Bisera Turkovic, a signé un accord de l’UE sur la passation conjointe de marchés publics pour des achats sanitaires.Il permettra à la BiH de participer aux marchés publics de dispositifs médicaux de l’UE (via Sarajevo Times). 
  • Aide de la Slovénie: L’Ambassadeur slovène, Zorica Bukinac, a annoncé un ensemble de mesures de soutien et d’assistance à la Bosnie-Herzégovine (via Sarajevo Times). 
  • Aide de la Russie: Un 3ème contingent de matériel médical et d’assistance de Russie est arrivé à Banja Luka pour aider la Republika Srpska à combattre l’épidémie de Civid-19 (via Sarajevo Times). 
  • Chômage: Plus de 13.000 personnes ont perdu leur emploi dans la seconde moitié du mois de mars, selon les données de l’Administration Fiscale de la Fédération de Bosnie-Herzégovine (via Sarajevo Times). 
  • Hausse des prix: Le Directeur de l’Administration de l’Inspection Fédérale, Anis Ajdinovic, a déclaré que jusqu’à 200 entreprises ont été sanctionnées pour ne pas avoir respecté la décision de maintien des prix sur les denrées alimentaires de base (via Sarajevo Times). 
  • Camps de migrants: L’OIM a déclaré n’avoir trouvé aucun cas de Covid-19 parmi les milliers de migrants et de réfugiés accueillis dans les centres qu’elle gère en Bosnie-Herzégovine. Néanmoins, plusieurs centaines d’arrivants récents aient été placés en isolement par mesure de précaution.
  • Mères de Srebrenica: Pour la première fois depuis 24 ans, les « Mères de Srebrenica, en raison de l’épidémie, n’ont pas assisté aux manifestations pacifiques sur la place des victimes de Srebrenica à Tuzla, qu’elles organisent normalement tous les 11 du mois (via Sarajevo Times).
  • Justice: Les bureaux du Procureur en Bosnie-Herzégovine ont pris les mesures nécessaires et continuent à travailler et à exercer leurs rôles et compétences prévus par la Constitution et la loi. Le contrôle de la légalité des procédures de passation des marchés publics a été intensifié (via Sarajevo Times). 

Bulgarie

  • Covid-19: au 12 avril, la Bulgarie recensait près de 700 cas de Covid-19 pour 29 décès. Les députés ainsi que les membres du Gouvernement ont annoncé qu’ils renonceront à leur salaire durant la période de crise sanitaire. Les autorités ont de leur côté mis en place l’obligation de porter des masques dans l’espace public du 12 au 26 avril. 
  • Fermeture des frontières: La République de Bulgarie a temporairement suspendu l’entrée de tous les ressortissants de pays tiers sur son territoire à tous les points de passage des frontières par voie aérienne, maritime, ferroviaire et routière, a déclaré le Ministère de l’Intérieur.
  • Adhésion à l’Eurozone: Le Premier Ministre Boyko Borisov a déclaré que son pays prévoyait d’accélérer ses efforts pour rejoindre la zone euro en présentant une demande d’adhésion d’ici la fin avril. L’objectif étant d’aider le pays à se remettre de la pandémie de coronavirus.
  • Aide secteur agricole: Le Vice-Premier Ministre en charge de l’Ordre Public et de la Sécurité, Krassimir Karakachanov, a soumis au Gouvernement 4 mesures urgentes à mettre en place dans le secteur agricole. Les mesures proposées sont l’interdiction d’importer des produits étrangers saisonniers jusqu’à ce que les produits bulgares soient finis, la libre circulation des travailleurs vers les terres arables, l’accès des propriétaires aux terres agricoles et l’extension du programme de maintien des emplois aux travailleurs agricoles saisonniers. 
  • Viva Telecom: La Commission Européenne a autorisé l’acquisition de Viva Telecom Bulgaria OOD et de sa filiale EAD (télécoms) le groupe néerlandais United BV. 
  • Criminalité: Un vaste réseau criminel impliqué dans la fraude, le blanchiment d’argent et l’ingénierie sociale a été démantelé dans le cadre d’une enquête internationale. Europol et Eurojust ont soutenu l’enquête qui a impliqué les autorités policières et judiciaires d’Autriche, de Bulgarie, d’Allemagne et de Serbie. 

Croatie

  • Covid-19: au 11 avril, la Croatie recensait près de 1.500 cas de Covid-19 pour 23 décès. Les premiers mesures de restriction et de confinement semblent porter leurs fruits avec un ralentissement de la propagation de l’épidémie. À tel point que les autorités se questionnent quant à la possibilité d’un déconfinement progressif assez rapide sur le modèle autrichien (via The Dubrovnik Times). 
  • Loi sur le traçage: le Président Zoran Milanović a déclaré que la loi sur les communications électroniques légalisant un suivi à grande échelle des téléphones portables des citoyens dans le cadre de la lutte contre le Civid-19, devrait être adoptée par le Parlement à une majorité des deux tiers.
  • Sommet de Zagreb: Le sommet UE-Balkans occidentaux de Zagreb a été reporté indéfiniment en raison de l’épidémie. Bien qu’il était prévu qu’il ait lieu le 7 mai, une nouvelle date en juin sera décidée en accord avec le président du Conseil européen si la situation le permet.
  • Aide chinoise: un vol en provenance de Shanghai est arrivé à Zagreb avec environ 60 tonnes d’équipements de protection nécessaires au système de santé croate (via The Dubrovnik Times). 
  • Coopération européenne: Le Ministre de la Défense, Damir Krstičević, a souligné l’importance du partage des informations pour la sauvegarde de la santé publique en Croatie et dans l’UE.
  • Aide de la Ligue Musulmane: La Ligue Musulmane a fait un don de 300.000 dollars au Gouvernement croate pour lutter contre l’épidémie. Dans le même temps, des fonds ont également été donnés à la communauté islamique de Zagreb pour la réparation des dommages causés par le tremblement de terre du 22 mars. 
  • Frontex: La Police Maritime croate participe à 2 opérations conjointes de Frontex en Grèce selon le Ministère de l’Intérieur croate. 
  • Tourisme: l’épidémie de Civid-19 va décimer le secteur du tourisme, selon le Ministre du Tourisme, Gari Cappelli, et le Directeur de l’Office National Croate du Tourisme, Kristjan Staničić. Les revenus pourraient s’effondrer de 75 % selon les estimations initiales. Pour les vacances de Pâques, seulement 13.500 touristes étaient enregistrés à travers le pays. 
  • Dette publique: en 2019, la dette publique croate s’élevait à 73,2% du PIB. Ces chiffres représentent une diminution de 1,6 % damons par rapport à l’année précédente selon la Banque nationale croate (HNB).
  • Chômage: Le nombre de personnes enregistrées auprès du service croate de l’emploi (HZZ) a dépassé les 150.000. En une semaine, une augmentation de 10 % s’est produite. 
  • Aide étatique: le Gouvernement a redistribué des fonds budgétaires d’un montant de près de 300 millions d’euros pour faire face aux conséquences de l’épidémie. La majorité de ces fonds seront utilisés pour aider les employeurs à garder leurs travailleurs.
  • Éducation: les écoles croates ont introduit des cours par le biais de la télévision publique il y a un mois et ce même modèle va être copié et introduit au Royaume-Uni (via The Dubrovnik Times).
  • Sport: la FIBA a annoncé le report du tournoi de qualification olympique à Split à juin 2021. 
  • Journalisme: L’Association des Journalistes Croates (HND) et le Syndicat des Journalistes Croates (SNH) ont proposé des mesures urgentes pour sauver le journalisme, affirmant que le Gouvernement n’avait pas reconnu les problèmes des médias dans le 3ème paquet de mesures. De plus, le Ministre de l’Intérieur, Davor Božinović, a condamné l’agression dont a été victime une journaliste dans une église de la banlieue de Split qui, selon lui, n’a été attaquée que pour avoir fait son travail.

Grèce

  • Covid-19: au 11 avril, la Grèce recensait plus de 2.000 cas de Covid-19 pour près de 100 décès. La situation semble pour le moment sous contrôle. La fermeture des écoles de tout le pays a tout de même était prolongé jusqu’au 10 mai prochain. Toutefois, les autorités ont commencé à parler d’un possible déconfinement graduel à partir de la mi-mai. 
  • Loi sur l’immigration: le Ministère des Migrations a soumis son projet de loi en 5 points sur les migrations à une consultation publique. La consultation durera jusqu’au 24 avril. Ce projet de loi prévoit l’accélération du traitement des demandes d’asile, la création de structures fermées et contrôlées sur les îles (avec nouveau cadre de fonctionnement), la mise en place du Secrétariat Spécial pour la protection des mineurs non-accompagnés comme autorité nationale compétente, l’introduction des technologies de l’information pour la simplification des procédures ainsi que l’amélioration des relations entre le Ministère et les différents services (via Kathimerini).
  • Solidarité: la Grèce a hissé le drapeau espagnol au sommet du Parlement en signe de solidarité avec son partenaire européen fortement affecté par l’épidémie (via Kathimerini). 
  • Tensions: Les tensions continuent avec la Turquie. Une nouvelle fois, les autorités turques ont accusé l’Armée de l’Air turque d’avoir enfreint l’espace aérien national au-dessus de la Mer Égée. Dans le même temps, les autorités grecques s’inquiètent de la concentration de migrants dans les villes côtières de l’ouest de la Turquie, pensant qu’ils seraient prêts à traverser la mer afin de rejoindre les îles grecques voisines. Enfin, les services de renseignement ont également alerté quant à la présence d’un cargo qui pourrait transportait du matériel militaire de la Turquie vers la Libye (via Kathimerini). Cette semaine, le Ministre turc de la défense, Hulusi Akar, a réitéré qu’Ankara poursuivrait son programme énergétique en mer Égée, en Méditerranée orientale et à Chypre (via Kathimerini). 
  • Opposition: SYRIZA a présenté un plan en 10 points pour protéger l’économie des effets de l’épidémie, en utilisant des fonds provenant de la réserve d’argent liquide laissée par le sauvetage de la Grèce, ainsi que des ressources de l’UE et de la BCE. Le plan total serait à hauteur de 26 milliards d’euros (via Kathimerini)
  • Éducation digitale: le Gouvernement a annoncé qu’il avait conclu un accord avec les principaux opérateurs de réseaux mobiles grecs (Cosmote, Vodafone et Wind) pour un accès gratuit aux outils virtuels utilisés pour l’enseignement à distance par les écoles (via Kathimerini). 
  • Système carcéral: la Grèce doit de toute urgence réformer son système pénitentiaire et mettre fin aux violences policières, a déclaré le Comité anti-torture du Conseil de l’Europe dans son rapport 2019 (via Kathimerini). 
  • Religion: le Gouvernement comme l’Église Orthodoxe de Grèce ont précisé que les églises ne seraient ouvertes aux clercs que pendant la Semaine Sainte orthodoxe et ont appelé les fidèles à prier chez eux (via Kathimerini). 
  • Camps de migrants: 3 tentes ont brûlé dans le centre d’accueil de migrants de Moria, sur l’île de Lesvos, mais aucun blessé n’a été signalé. Quelques jours plus tôt, un jeune Afghan de 16 ans a été mortellement poignardé lors d’une bagarre devant ce même centre (via Kathimerini). Les autorités grecques ont également procédé au transfert vers le continent de 190 migrants qui étaient bloqués sur l’île de Tzia. Ils étaient en quarantaine depuis plus de 2 semaines sur cette île (via Kathimerini). 
  • Camp de Roms: les autorités ont mis un campement de Roms à Larissa, dans le centre de la Grèce, sous haute surveillance après que plusieurs résidents aient été testés positifs pour le nouveau coronavirus, très contagieux. Environ 3.000 personnes seraient concernées par ces mesures (via Kathimerini). 

Hongrie

  • Covid-19: au 12 avril, la Hongrie recensait près de 1.500 cas de Covid-19 pour près de 100 décès. Les autorités ont appelé à maintenir les mesures de restriction et de confinement à l’approche des fêtes de Pâques. Le Gouvernement a ainsi étendu indéfiniment ces mesures de restriction après les avoir mises en place il y a 2 semaines. 
  • Ligne Belgrade-Budapest: la ligne ferroviaire Budapest-Belgrade a été un sujet de discussion intense à l’Assemblée Nationale cette semaine. Il a suscité des débats entre le Gouvernement qui voit dans ce projet l’un des plus important de la Hongrie en termes de développement de ses infrastructures tandis que l’opposition s’inquiète d’une possible corruption. Le projet serait de l’ordre de 1,7 à 2,7 milliards d’euros (la Hongrie ne financerait que 20 % du cout total). Ce projet fait partie du grand projet chinois BRI. 
  • Fidesz/PPE: le sort du Fidesz au PPE ne sera pas décidé tout de suite du fait de l’épidémie empêchant tout rassemblement physique dans les prochaines semaines. 
  • Partenariat Oriental: Les pays du Groupe de Visegrád vont lancer un programme de solidarité pour les 6 membres du Partenariat oriental de l’Union européenne (EaP) afin de les aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus.
  • Aide hongroise: la Hongrie continuera à aider les autres pays d’Europe centrale et orientale dans leurs efforts pour contenir l’épidémie a déclaré le Ministre des Affaires Étrangères Péter Szijjártó. La Hongrie a fourni à ce jour 600 000 masques faciaux et 30 000 combinaisons de protection à ses voisins, la Serbie, la Croatie et la Slovénie, ainsi qu’à la Macédoine du Nord et à la Republika Srpska. Il a également indiqué que le Gouvernement aidait les minorités hongroises de l’étranger en leur fournissant du matériel de protection. 
  • États-Unis: László Szabó, l’Ambassadeur de Hongrie à Washington, a quitté son poste après avoir accepté un poste dans le secteur économique. 
  • Aide chinoise: 5 avions en provenance de Chine ont livré plus de 5 millions de masques faciaux, 20.000 tests et 5.000 paires de gants à la Hongrie. 
  • Plan de sauvetage économique: Viktor Orbán a présenté de nouvelles mesures de protection économique: un régime de soutien des salaires, une réintroduction des pensions du 13e mois, une restauration des secteurs en difficulté ainsi que l’octroi de plus 5,5 milliards d’euros de prêts avec bonification d’intérêts ou garanties d’État aux entreprises. Cela représenterait une aide correspondant à environ 20 % du PIB hongrois. 
  • Inflation: l’inflation des prix à la consommation en Hongrie a ralenti à 3,9 % en mars, retombant autour de l’objectif à moyen terme de 3,0 % de la Banque Nationale de Hongrie selon les données de l’Office Central des Statistiques (KSH).
  • Banque Centrale: le Gouverneur de la Banque Centrale, György Matolcsy, a dévoilé un ensemble de mesures visant à atténuer les retombées économiques de l’épidémie. Ces mesures représenteront plus de 8 milliards d’euros, soit 6 % du PIB.
  • Déficit public: en raison de l’épidémie, le Gouvernement a décidé de revoir son objectif de déficit pour l’année entière et l’a porté de 1 % à 2,7 % du PIB cette année comme l’a indiqué le Ministère des Finances. 
  • Culture: le Gouvernement et les autorités locales de Budapest ont signé un accord sur le fonctionnement des théâtres de la capitale. Cet accord sera valable jusqu’en 2024 et prévoir la séparation des financements et des nominations des Directeurs entre les deux parties.
  • Centrale Nucléaire de Paks: les employés de la centrale de Paks ont éteint un incendie mineur dans le 4e bloc de la centrale nucléaire a déclaré l’Autorité Hongroise de l’Énergie Atomique (OAH).
  • Virologie: d’autres souches Covid-19 ont été isolées au laboratoire de sécurité nationale du Centre National Hongrois pour la Santé Publique (NNK). Les recherches se poursuivent en laboratoires. 

Kosovo

  • Covid-19: au 11 avril, le Kosovo recensait près de 300 cas de Covid-19 pour 7 décès. Les tensions se sont intensifiées entre le Président Hashim Thaçi et le Premier Ministre par intérim Albin Kurti quant à la gestion des cas dans les localités majoritairement serbes, notamment celle de Mitrovica. 
  • Crise politique: le Premier Ministre sortant du Kosovo, Albin Kurti, a déclaré qu’il ne répondrait pas immédiatement à la demande du Président de nommer un nouveau candidat pour former un Gouvernement parce qu’il est occupé à combattre l’épidémie.
  • Dialogue Kosovo-Serbie: Le Premier Ministre par intérim, Albin Kurti, a assuré à l’Envoyé Spécial de l’UE, Miroslav Lajčak, de son engagement à reprendre le dialogue avec la Serbie voisine sur la normalisation des liens bilatéraux. 
  • Liberté de la presse: Le Représentant de l’OSCE pour la liberté des médias, Harlem Désir, s’est plaint des pressions que les autorités kosovares exerceraient sur le portail d’information serbe KoSSev et sur ses membres.
  • Justice: le Bureau du Procureur du Kosovo a accusé 19 anciens hauts-fonctionnaires d’abus de pouvoir pour avoir prétendument causé au moins 13,7 millions d’euros de pertes au budget public.

Macédoine du Nord

  • Covid-19: au 12 avril, la Macédoine du Nord recensait près de 1.000 cas de Covid-19 pour 34 décès. Les autorités imposent désormais un couvre feu total le weekend qui dura 61 heures de vendredi à lundi. 
  • Sommet de Zagreb: Le sommet UE-Balkans occidentaux de Zagreb a été reporté indéfiniment en raison de l’épidémie. Bien qu’il était prévu qu’il ait lieu le 7 mai, une nouvelle date en juin sera décidée en accord avec le président du Conseil européen si la situation le permet.
  • Religion: le Chef de la Communauté Islamique officielle de Macédoine du Nord, Sulejman Rexhepi, a été averti par les autorités qu’il pourrait être poursuivi en justice s’il persistait dans sa menace de revoir l’interdiction des prières publiques dans les mosquées.

Moldavie

  • Covid-19: au 11 avril, la Moldavie recensait plus de 1.500 cas de Covid-19 pour 30 décès.
  • Aide européenne: l’UE va réorienter 87 millions d’euros de fonds disponibles dans le cadre d’autres programmes d’aide existants pour surmonter les conséquences de la crise provoquée par l’épidémie de Civid-19 en Moldavie, a annoncé le Ministère des Affaires Étrangères. Cette aide fournie par le biais du programme bilatéral Moldavie-UE viendra s’ajouter à un programme régional déjà annoncé de 140 millions d’euros.

Monténégro

  • Covid-19: au 11 avril, le Monténégro recensait plus de 250 cas de Covid-19 pour 3 décès. 
  • Loi sur la liberté d’information: plus de 50 organisations issues de la société civiles ainsi que journalistiques et médiatiques ont demandé au Premier Ministre Dusko Markovic de reporter les consultations publiques concernant le projet de loi sur la liberté d’information du fait de l’épidémie. Ils estiment que le blocage du Parlement du fait des conditions sanitaires ne permet pas un dialogue suffisant. 
  • Justice: la police monténégrine a arrêté un membre du personnel médical pour avoir publié une liste de noms de citoyens ayant été testés positifs au Covid-19. Dans le même temps, un militant du Front Démocratique a également été arrêté après la diffusion d’une fausse information selon laquelle le Président Milo Djukanovic avait été infecté par le virus. Les ONG demandent sa libération estimant que « les fake news ne peuvent être combattues par des arrestations« .

Pologne

  • Covid-19: au 11 avril, la Pologne recensait près de 6.000 cas de Covid-19 pour plus de 200 décès. Le Gouvernement a décidé de renforcer les mesures de restriction, notamment avec l’introduction du port du masque obligatoire dans l’espace public tandis que le Premier Ministre Mateusz Morawiecki a annoncé que le pic épidémique devrait intervenir entre mai et juin (via Notes from Poland). Les autorités ont également annoncé que des tests de dépistage étaient en cours de production. 9.000 personnels de l’armée ont également été déployé sur le territoire afin d’apporter leur aide logistique aux autorités. 
  • Maintien des élections: Jarosław Gowin, Vice-Premier Ministre (Sciences et Éducation Supérieure) et leader du parti Poruzmienie (18 sièges) qui compose la coalition au pouvoir en Pologne, a démissionné du gouvernement pour protester contre les plans visant à faire avancer les élections présidentielles en mai malgré l’épidémie (via Notes from Poland). Alors que l’opposition s’oppose à la tenue de cette élection, les représentants de la Commission Européenne et de l’OSCE ont exprimé leur inquiétude face à la décision de maintenir celle-ci (via Notes from Poland). 
  • Décision CJEU: le Ministre polonais de la Justice, Zbigniew Ziobro, s’en est pris à l’UE après que la Cour de Justice Européenne a jugé la semaine dernière que la Pologne, la Hongrie et la République tchèque avaient manqué à leurs obligations en vertu du droit européen en refusant d’accueillir des réfugiés. « Certaines institutions de l’UE sont complètement détachées de la réalité. La Pologne a eu raison de ne pas accepter de réfugiés. Nous avons défendu notre souveraineté contre la culture étrangère de l’Islam qu’ils voulaient nous imposer » a déclaré le Ministre (via Notes from Poland). 
  • Partenariat Oriental: Les pays du Groupe de Visegrád vont lancer un programme de solidarité pour les 6 membres du Partenariat oriental de l’Union européenne (EaP) afin de les aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus.
  • Aide coréenne: la Pologne achètera des kits de test Covid-19 modernes à la Corée du Sud dans le cadre des efforts pour contenir l’épidémie, selon les autorités. 
  • Aide chinoise: Un avion cargo ira en Chine récupérer 7 millions de masques faciaux, plusieurs centaines de milliers de blouses médicales et plusieurs centaines de milliers de casques de protection achetés par les entreprises publiques polonaises KGHM et Lotos.
  • Accident de Smolensk: À l’occasion du 10ème anniversaire de l’accident aérien au cours duquel le Président Lech Kaczyński et 95 membres de sa délégation avaient perdu la vie, le Ministère polonais des Affaires Étrangères a déclaré qu’il avait demandé à Moscou de restituer immédiatement l’épave de l’avion présidentiel polonais. Cet accident divise toujours profondément la classe politique et la société polonaises quant aux causes et aux circonstances l’ayant entrainé. 
  • Aide économique: dans un effort pour préserver des millions d’emplois au milieu de l’épidémie, le Gouvernement polonais a annoncé qu’il était prêt à soutenir les entreprises avec une enveloppe de 22 milliards d’euros – à condition qu’elles acceptent de ne pas licencier de personnel et de payer des impôts en Pologne (via Notes from Poland). 
  • Récession: la Banque Mondiale a déclaré qu’elle prévoyait un ralentissement de la croissance du PIB polonais à 0,4 % cette année, suivi d’un éventuel rebond à environ 2 % en 2021.
  • Levée de fond: des artistes et des célébrités ont soutenu la lutte contre l’épidémie en organisant un concert sur la chaine TVN « Concert des Héros » au cours duquel ils ont collecté près d’1 million d’euros (via Notes from Poland). 
  • Justice: la CJUE a ordonné à la Pologne de suspendre immédiatement son nouveau système de procédures disciplinaires à l’encontre des juges. Le non-respect de cette décision pourrait entraîner des amendes journalières pour le pays. En réponse, le Vice-Ministre de la Justice polonais a condamné la Cour pour « violation de la souveraineté de la Pologne« , arguant qu’elle n’a pas le droit d’intervenir dans les affaires judiciaires internes des États membres (via Notes from Poland).
  • Matériel médical: des distributeurs automatiques vendant des masques faciaux et d’autres produits d’hygiène ont commencé à être installés dans toute la Pologne (via Notes from Poland). 
  • Technologies: le Ministre des Affaires Digitales, Marek Zagórski, a déclaré qu’une application pour smartphone aidera les Polonais à vérifier s’ils ont été en contact avec une personne infectée par le virus. 

Tchéquie

  • Covid-19: au 11 avril, la Tchéquie recensait plus de 6.000 cas de Covid-19 pour 132 décès. Le Premier Ministre Andrej Babis a appelé ses citoyens à respecter les mesures de restriction pendant le weekend de Pâques. Néanmoins, la Tchéquie pourrait être l’un des premiers pays européens à commencer progressivement le déconfinement dans les prochaines semaines. L’état d’urgence sera lui actif jusqu’au 30 avril prochain, au moins. 
  • Fonds européens: un rapport de la Commission du contrôle budgétaire du Parlement Européen, rédigé à la suite d’une visite d’enquête des membres de la commission en République tchèque, confirme que le Premier Ministre Andrej Babis est en situation de conflit d’intérêts en raison de son influence continue sur Agrofert dans le cadre du financement européen de la Tchéquie. 
  • Partenariat Oriental: Les pays du Groupe de Visegrád vont lancer un programme de solidarité pour les 6 membres du Partenariat oriental de l’Union européenne (EaP) afin de les aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus.
  • Aide tchèque: des équipements médicaux d’une valeur totale de près de 1 million d’euros seront envoyés à un certain nombre d’États, dont la Géorgie, le Cambodge, la Moldavie et l’Ukraine selon une annonce du Ministre des Affaires Étrangères, Tomáš Petříček. 
  • Tensions avec la Russie: la décision de la Russie d’engager des poursuites pénales pour le déplacement récent d’une statue du maréchal soviétique Ivan Konev par les autorités du district de Prague 6 est inadmissible, a déclaré le Ministère tchèque des Affaires Étrangères. Il a souligné que la législation russe n’était pas applicable en Tchéquie. Il a également rejeté toute tentative russe d’intervenir dans les affaires intérieures du pays.
  • Secteur bancaire: la Chambre des Députés a voté en faveur d’une proposition du Gouvernement visant à étendre les droits de la Banque Nationale Tchèque. Cela lui permettrait une plus grande liberté dans la négociation des actions, par exemple en achetant davantage d’obligations étrangères et en augmentant le nombre d’entités avec lesquelles il est possible de négocier. 
  • Tourisme: les pertes de l’industrie touristique tchèque devraient atteindre près de 2 milliards d’euros d’ici la fin avril, mais pourraient s’élever à 2,75 milliards de CZK si l’on inclut les services associés au tourisme.
  • Chômage: en avril, les autorités ont enregistré 27 151 personnes cherchant un emploi selon la Ministre du Travail Jana Maláčová, soit près de deux fois plus que la première semaine de mars avant que le gouvernement ne restreigne sévèrement la circulation et les activités des entreprises. 
  • Sport: les championnats d’Europe de judo se dérouleront finalement au début du mois de novembre.
  • Justice: la Police a recommandé que l’ancien Premier Ministre tchèque Petr Nečas soit accusé de faux témoignage dans une affaire impliquant sa femme Jana. Elle a été reconnue coupable d’avoir, alors qu’elle était à la tête du Bureau du Premier ministre, utilisé le service de renseignement militaire pour surveiller la femme de son futur mari. 
  • Confiance de la population: les programmes gouvernementaux et les mesures de soutien visant à aider l’économie tchèque pendant la crise actuelle du coronavirus COVID-19 sont jugés insuffisants par 72 % des entreprises, a révélé une enquête menée par la Confédération de l’industrie de la République tchèque.
  • Culture: le Gouvernement tchèque a accepté d’envoyer près de 40 millions d’euros pour aider le secteur de la culture a déclaré le Ministre de la Culture, Lubomír Zaorálek.

Roumanie

  • Covid-19: au 12 avril, la Roumanie recensait près de 6.000 cas de Covid-19 pour plus de 300 décès. La situation s’aggrave en Roumanie alors que les autorités s’attendent à un pic endémique d’ici la fin avril. La situation est particulièrement problématique à Suceava, foyer de l’épidémie en Roumanie. Le Président Klaus Iohannis a estimé qu’il serait préférable de prolonger l’état d’urgence en Mai. 
  • Élections locales: Initialement prévues en juin, les élections locales ont été reportées à une date ultérieure non précisée pour le moment. 
  • Initiative: la Roumanie est le premier pays de l’UE qui s’est porté volontaire pour acheter et accueillir, au nom de l’UE, un stock de ventilateurs, a déclaré Ursula von der Leyen.
  • Aide roumaine: Le Présidenta annoncé que le pays enverrait une équipe de médecins et d’infirmières en Italie pour aider les hôpitaux qui peuvent difficilement faire face au nombre de patients.
  • Aide chinoise: un avion cargo Antonov AN 124 est arrivé en provenance de Chine à Bucarest, transportant plusieurs tonnes de fournitures médicales.
  • Agriculture: la Commission Européenne a versé à la Roumanie plus de 2 milliards d’euros cette année pour financer les dépenses de l’État au titre des paiements directs aux agriculteurs.
  • Aide financière: le Gouvernement roumain a approuvé un mémorandum autorisant le Ministère des Finances à négocier un prêt avec la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD). On parle d’un montant d’1 milliard d’euros. Dans le même temps, les autorités ont entamé des discussions avec la Commission Européenne pour obtenir un soutien financier d’environ 130 millions d’euros pour les deux compagnies aériennes du pays (Tarom et Blue Air) a déclaré le Ministre des Transports Lucian Bode.
  • Chômage: 1 million de contrats de travail, sur un total de 6,5 millions, ont été suspendus depuis l’introduction de l’état d’urgence le 16 mars. Le Gouvernement roumain préparerait aussi un mécanisme pour envoyer certains employés de l’Etat au chômage technique a déclaré le Premier Ministre Ludovic Orban.  
  • Investissement à l’étranger: l’opérateur ferroviaire privé roumain Grup Feroviar Roman, contrôlé par l’homme d’affaires local Gruia Stoica, serait sur le point d’entrer sur le marché grec.
  • Crise économique: la Banque Mondiale a réduit de 3,5 points ses prévisions pour 2020 concernant la croissance économique de la Roumanie, la ramenant à 0,3 %. 
  • Bourse: la Bourse de Bucarest (ESB) a perdu 34 % (13,2 milliards d’euros) de sa capitalisation boursière totale depuis le début de l’année.
  • Commerce: la Roumanie a suspendu/interdit les exportations de céréales, de farine, de sucre, d’huile et d’autres produits agroalimentaires pendant l’état d’urgence déclaré dans le pays.
  • Transports: la ligne de métro de 7 km desservant les habitants du quartier de Drumul Taberei, dans l’ouest de Bucarest, sera mise en service et ouverte au service public le 30 juin, a annoncé le Ministre des Transports Lucian Bode.
  • Liberté de la presse: le Centre pour le Journalisme Indépendant, CJI, une ONG qui promeut la liberté des médias et les bonnes pratiques en matière de journalisme, a fait part de sa crainte que les dispositions adoptées dans le cadre de l’état d’urgence puissent entraver la capacité des journalistes à informer le public.

Serbie

  • Covid-19: au 11 avril, la Serbie recensait plus de 3.000 cas de Covid-19 pour 74 décès. Les autorités maintiennent des mesures de restriction strictes, notamment avec elle couvre de feu de 60h du vendredi au lundi. Les autorités ne s’attendent pas à une normalisation de la situation avant le mois de juin. Le Président Aleksandar Vučić espère quant à lui être en mesure de lever l’état d’urgence d’ici la fin du mois d’avril. L’OMS a par ailleurs déclaré que la Serbie parvenait à contenir la propagation du virus. 
  • Critiques: selon BIRN, Emir Asceric, assistant du Maire de Novi Pazar, aurait déclaré avoir été démis de ses fonctions après des critiques adressées au Président concernant l’utilisation à des fins politiques les livraisons de fournitures et d’équipements médicaux.
  • Élargissement européen: le Chef de la Délégation de l’UE en Serbie, Sem Fabrizi, a déclaré que la Serbie, comme toute la région, se rapprochait de l’UE et que cette direction ne changeait pas. 
  • Dialogue Kosovo-Serbie: Le Premier Ministre par intérim, Albin Kurti, a assuré à l’Envoyé Spécial de l’UE, Miroslav Lajčak, de son engagement à reprendre le dialogue avec la Serbie voisine sur la normalisation des liens bilatéraux. 
  • Criminalité: Un vaste réseau criminel impliqué dans la fraude, le blanchiment d’argent et l’ingénierie sociale a été démantelé dans le cadre d’une enquête internationale. Europol et Eurojust ont soutenu l’enquête qui a impliqué les autorités policières et judiciaires d’Autriche, de Bulgarie, d’Allemagne et de Serbie. 

Slovaquie

  • Covid-19: au 10 avril, la Slovaquie recensait près de 750 cas de Covid-19 pour 2 décès. Le pays parvient pour le moment à contrôler de manière satisfaisante la propagation de l’épidémie. Les mesures sont néanmoins maintenues en accord avec les conseillers scientifiques comme le répète inlassablement le Premier Ministre Igor Matovič alors que certaines divisions apparaissent au sein du Gouvernement, notamment avec les Ministres du parti libéral SaS. Les autorités ont également annoncé le développement de tests de dépistage en laboratoire. 
  • Partenariat Oriental: Les pays du Groupe de Visegrád vont lancer un programme de solidarité pour les 6 membres du Partenariat oriental de l’Union européenne (EaP) afin de les aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus.
  • Ministère des Affaires Étrangères: le nouveau Ministre des Affaires Étrangères Ivan Korčok a pris ses fonctions le 8 avril. Son rapatriement des États-Unis où il officiait en tant qu’Ambassadeur de Slovaquie à Washington D.C avait pris plus de temps que prévu.
  • Tensions gouvernementales: le Ministre de l’Économie, Richard Sulík (SaS), a pris position contre les mesures strictes imposées par son Gouvernement (via Le Courrier d’Europe Centrale).
  • Communautés roms: Les autorités slovaques ont ordonné la fermeture de 5 campements roms après la confirmation de plusieurs cas d’infection au Covid-19 (via Kafkadesk). 
  • Justice: la Police de la région de Bratislava a changé d’avis et a licencié l’enquêteur Štefan Mlynarčík qui surveillait les journalistes, dont le journaliste d’investigation assassiné, Ján Kuciak.

Slovénie

  • Covid-19: au 12 avril, la Slovénie recensait plus de 1.200 cas de Covid-19 pour 53 décès. La situation semble se stabiliser mais reste à prendre au sérieux selon les autorités. Le déconfinement viendra si les conditions sont réunies mais n’est pas encore envisagé à ce jour. Dans le même temps, les autorités ont indiqué que tout nouvel entrant sur le territoire slovène devait s’astreindre à une quarantaine d’au moins une semaine. 
  • Discours du Président: « Je crois que nous n’aurions pas fondé notre propre pays s’il n’y avait pas eu ces élections démocratiques et multipartites. La démocratie est donc devenue le levier de notre statut d’État et reste la condition préalable à notre développement polyvalent. » a déclaré le Président Borut Pahor à l’occasion du 30ème anniversaire des premières élections libres dans le pays. 
  • Loi référendaire : les amendements parrainés par le Gouvernement concernant ligne de conduite de l’Assemblée Nationale en cas d’initiative référendaire sont susceptibles d’obtenir la majorité des deux tiers requise pour être adoptés puisque les partis de coalition semblent avoir donné leur accord.
  • Plan de relance: le Gouvernement s’est réuni pour discuter des lignes directrices concernant les mesures supplémentaires visant à atténuer l’effet de l’épidémie sur l’économie. Ce deuxième plan de relance – le premier culminait à 3 milliards d’euros – devrait comprendre 900 millions d’euros de prêts et de garanties financières. L’UE a indiqué que ces mesures allaient dans la bonne direction. 
  • Travail: une enquête a révélé qu’un peu moins de 1/3 des Slovènes continuent à travailler comme ils le faisaient avant l’introduction des mesures visant à contenir l’épidémie, et qu’une proportion similaire travaillait désormais à domicile.
  • Liberté de la presse: Alors que le Conseil de l’Europe a souligné les pressions exercées sur les médias sous le nouveau Gouvernement, celui-ci a déclaré qu’il se félicitait que cette organisation s’intéresse davantage à la situation des médias en Slovénie. De son côté, il a fait valoir que la situation est due au fait que les médias slovènes ont « leur origine dans l’ancien régime communiste« .

Ukraine

  • Covid-19: au 11 avril, l’Ukraine recensait près de 3.000 cas de Covid-19 pour 83 décès. La situation s’aggrave sensiblement en Ukraine. Les autorités redoutent l’arrivée du pic endémique d’ici mi-avril tandis qu’elles demandent le maintien du respect strict des restrictions par les citoyens. Le confinement pourrait de son côté rester en vigueur pendant encore plus d’un mois. L’inquiétude se fait sentir quant à une propagation de l’épidémie dans les zones touchées par la guerre. 
  • Groupe trilatéral: la Représentante Spéciale de l’OSCE en Ukraine et du Groupe de Contact Trilatéral, l’Ambassadrice Heidi Grau, a déclaré que les représentants ukrainiens et russes n’ont pas encore identifié de nouveaux sites de désengagement. En attendant, les affrontements armés continuent de manière quotidienne. 
  • Justice: le Bureau National d’Enquête (SBI) de l’Ukraine a remis à l’ancienne députée Tetiana Chornovol des documents d’accusation pour homicide volontaire. Si les faits sont avérés, elle risque une peine allant de 10 à 15 ans d’emprisonnement. 
  • Tchernobyl: un violent incendie ravage un espace forestier à proximité de Tchernobyl. Celui-ci n’est pas encore maitrisé et des relevés indiquent une forte hausse des taux de radiation dans la zone ce qui pourrait rendre le travail des pompiers de plus en plus difficile. 
  • Prisonniers de guerre: le Ministre de la Réintégration des territoires temporairement occupés, Oleksiy Reznikov, a donné des précisions sur la prochaine étape de l’échange de personnes détenues dans les Donbas, qui doit avoir lieu avant la Pâque orthodoxe. La date précise et l’accord final sont encore attendu du côté de la Russie. 
  • Virologie: le Vice-Ministre ukrainien de la Santé, Viktor Liashko, a déclaré que le Président Volodymyr Zelensky verserait un prix d’1 million de dollars aux scientifiques qui mettront au point un vaccin efficace contre le Civid-19. 
Posted in Articles récents, Récaps de la semaine

Mais aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *