Aller au contenu

2024 – ‘Quitte ou double’ pour l’Europe centrale et orientale

Euro Créative lance un nouveau format: PECO Hebdo. Une lettre d’information bimensuelle qui couvre l’actualité en Europe centrale et orientale. Depuis 2022, Euro Créative a été moins visible sur les réseaux sociaux et sur son site web, mais cela ne signifie pas pour autant qu’Euro Créative a été inactif. Nous espérons que ce format permettra de retrouver une certaine régularité dans l’interaction avec notre audience. L’utilisation du terme PECO ne manquera pas de faire réagir.

Cette première édition de PECO Hebdo nous offre l’opportunité d’esquisser quelques perspectives pour l’année 2024 concernant l’Europe centrale et orientale. Avec les enjeux géopolitiques actuels et les tensions persistantes dans le système international, 2024 s’annonce comme une année cruciale pour la région, tout comme pour le reste de l’Europe. Elle sera caractérisée par une palette de dangers potentiels, mais également par des opportunités à saisir. En ce sens, 2024 représente une année pivot pour les pays de la région: soit ils parviennent à naviguer habilement à travers les défis actuels, renforçant ainsi leur position et jetant les bases d’un avenir prometteur, soit leurs faiblesses seront mises en lumière, les exposant alors à des dangers existentiels pour les années à venir. Quitte ou double!

Depuis février 2022 et l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie, on entend souvent dire que le centre de gravité de l’Union européenne se serait déplacé vers l’Est. Il est indéniable que l’attention s’est effectivement déplacée vers l’Est, avec quelques années – ou décennies – de retard. Cependant, pour l’Europe centrale et orientale, l’objectif n’est pas tant le déplacement du centre de gravité. Il s’agit plutôt de déterminer dans quelle mesure ces nations seront en mesure de renforcer leur influence au sein de la communauté euro-atlantique, une influence cruciale pour garantir leur sécurité et leur prospérité.

Dans cet article, nous avons choisi d’identifier dix thématiques qui seront déterminantes pour l’Europe centrale et orientale en 2024. Ces dix enjeux contribueront, en partie, à la capacité des pays d’Europe centrale et orientale à influencer les prises de décision et les développements de la communauté euro-atlantique. L’année 2024 apparaît donc comme une année charnière pour évaluer la capacité d’adaptation des Européens de l’Est et du Centre aux défis majeurs du XXIe siècle. Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive.

  • Guerre en Ukraine: La guerre en Ukraine restera évidemment au sommet des priorités pour les pays de la région. Et en premier pour l’Ukraine. À ce jour, aucune perspective de fin de conflit n’est en vue alors que le front demeure actif sans offensive majeure depuis plusieurs mois. Pour l’Ukraine, 2024 sera une année défensive, car elle ne dispose pas des moyens nécessaires pour lancer une nouvelle contre-offensive. Les bombardements terroristes russes se poursuivent, tandis que les craintes de pénuries humaines et matérielles (notamment en munitions) préoccupent à la fois les Ukrainiens et les Européens ces dernières semaines. Une victoire de l’Ukraine est impérative pour la sécurité du continent. En l’absence de celle-ci, la région serait exposée aux ambitions impérialistes russes. La plupart des dirigeants de ces pays n’ont d’ailleurs aucun doute à ce sujet, alors qu’ils préparent leurs opinions publiques à un possible conflit de haute intensité avec la Russie au cours des prochaines années en cas de défaite ukrainienne. La Moldavie et la Géorgie se retrouvero