Aller au contenu

Comment expliquer la nouvelle victoire des socialistes en Albanie ?

Dans l’histoire politique de l’Albanie pluraliste (un pays des Balkans occidentaux négociant actuellement son entrée dans l’Union européenne et qui est déjà membre de l’OTAN), les résultats des élections législatives du 25 avril marquent un événement historique important : pour la première fois, un parti, le Parti socialiste (PS) de centre-gauche, a remporté les législatives pour la troisième fois consécutive. Edi Rama, Chef de file du PS depuis 2005 et Premier ministre depuis 2013, restera donc en poste pour quatre années supplémentaires. Les socialistes restent seuls au pouvoir, sans besoin d’alliance, en obtenant plus de 48% des voix et en conservant 74 sièges sur 140 au parlement monocaméral national (dont les membres se réuniront dans le nouveau format en septembre). Un « exploit » similaire à celui